L’armée française est à la recherche de « combattants numériques »

Alors que la sécurité informatique devient de plus en plus importante dans notre quotidien, l’armée française passe à la vitesse supérieure. Dès aujourd’hui, celle-ci recrute des « combattants numériques » qui auront pour charge de s’assurer de la sécurité numérique du pays, voir mener les futures attaques d’une éventuelle guerre du net.

Armée combattants numériques

Le temps passe, les innovations technologiques prennent de plus en plus de place dans notre quotidien et nous avons désormais tendance à tout mettre en ligne nous concernant. De ce fait, les impératifs de notre sécurité numérique se font de plus en plus présents dans l’inconscient collectif.

Lorsque l’on pense aux actions de l’Etat concernant cela, on aura plutôt tendance à penser à la lutte contre le téléchargement illégal qui aura vu zone-téléchargement fermer il y a peu. Son action pour la défense numérique prend un autre tournant aujourd’hui.

En effet, l’armée française commence le recrutement de « combattants numériques », un emploi dont la description semble tout droit sorti d’un film d’anticipation des années 80 : « Envie de servir et défendre votre pays, ses réseaux militaires ? D’engager et combattre nos ennemis dans le cyberespace ?« .

Les profils recherchés sont multiples, dans des parcours professionnels très diversifiés tels que :

  • Ingénierie logicielle (expression du besoin, conception, développement, etc.),
  • Administration système et sécurité,
  • Sécurité des systèmes d’information (assistance, conseil, expertise),
  • Evaluation des systèmes (audit, test d’intrusion, Red team, …),
  • Lutte informatique défensive (évaluation de la menace cyber, analyse de traces et supervision dans les SOC, forensic, reverse engineering, …),
  • Veille sur les réseaux sociaux.

Cela peut tout à fait être votre premier emploi, les seules limites étant d’être de nationalité française et d’être âgé de moins de 30 ans pour postuler. Les postes sont localisés en Ile de France et en Bretagne, en CDD et CDI.

Alors que les attaques numériques se multiplient et prennent désormais une dimension politique, il est loin d’être étonnant qu’une telle cellule se crée en France. Celle-ci devrait regrouper 2600 personnes d’ici 2019 sur 4 pôles principaux : la protection, la défense, l’action numérique et la réserve.

Si vous souhaitez postuler, dirigez-vous vers le site du ministère de la défense pour de plus amples informations.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
USB 4 : les premiers appareils compatibles arrivent en 2020

Les spécifications de la norme USB 4 sont presque finalisées. L’USB-IF a annoncé que les premiers appareils compatibles sortiront en 2020. Les caractéristiques avaient été en partie dévoilées en mars dernier. On sait notamment que la nouvelle génération de l’USB…

Firefox change de logo : ciao le renard, coucou les flammes

Firefox annonce un changement de logo ainsi qu’une modification de son identité visuelle en général. L’icône de la marque Firefox fait quasiment disparaître le renard. Celle du navigateur conserve l’animal, mais celui-ci est représenté d’une forme bien plus abstraite.  Dans…

Huawei reporte le lancement de son nouveau PC portable MateBook

Huawei a indéfiniment reporté le lancement d’un nouvel ordinateur portable de la gamme des MateBook. Privé de Windows et de processeurs Intel suite au décret de Donald Trump, la marque chinoise aurait mis l’entièreté de sa division PC en stand-by. …