Adieu FIFA : le jeu emblématique d’EA Sports pourrait changer de nom

 

C’est peut-être bientôt la fin du FIFA tel qu’on le connaît. Dans un communiqué, EA a déclaré que son jeu de football pourrait bientôt se doter d’un nouveau nom. La raison est sûrement à cherche du côté de son contrat avec l’organisme à qui elle emprunte le nom, qui prendra fin l’année prochaine.

FIFA 21
Crédits : EA

Alors que FIFA 22 vient à peine de sortir, il n’y aura peut-être pas de FIFA 23. Pas de panique, EA n’a pas subitement décidé d’abandonner l’une des licences les plus lucratives de l’Histoire. En revanche, il se pourrait que le nom de celle-ci vienne à changer. C’est en effet ce que déclare l’éditeur dans un communiqué : « À l’avenir, nous étudions également l’idée de renommer nos jeux de football EA SPORTS. Cela signifie que nous révisons notre accord sur les droits de l’appellation du jeu avec la FIFA, qui est distinct de tous nos autres partenariats et licences officiels dans le monde du football ».

Il s’agirait d’une petite révolution, puisque le jeu porte son nom depuis le tout premier opus sorti en 1993, nom qu’il a ensuite emprunté sur chacune de ses éditions annuelles. Le parallèle avec PES, son rival de toujours devenu eFootball, saute évidemment aux yeux. Pour autant, EA ne souhaite probablement pas imiter son concurrent pour rester dans la course (qu’il a, de toute manière, visiblement gagné à la vue des commentaires désastreux sur le free-to-play). Comme l’explique l’éditeur, il faut plutôt se tourner du côté de son contrat avec la Fédération internationale de football.

FIFA ne s’appellera peut-être plus FIFA

En effet, ce contrat signé en 2013 arrivera à expiration le 31 décembre 2022. Il y a fort à parier que la FIFA, qui prête donc son acronyme, ne souhaite pas mettre fin à ce partenariat, qui lui rapporte tout de même 85 millions d’euros par an selon le New York Times. « Notre relation avec EA Sports est très importante », s’est même exprimé Jérôme Valcke, ancien secrétaire général de la Fédération. « Les jeux vidéo FIFA sont une composante majeure de notre travail de communication de la marque et des valeurs de la FIFA dans le monde entier ». Rappelons que FIFA englobe de nombreuses autres licences, notamment l’UEFA Champions League, l’UEFA Europa League, la CONMEBOL Libertadores, la Premier League, la Bundesliga ou encore LaLiga Santander.

Sur le même sujet : FIFA 22 — découvrez le rendu ultra réaliste de l’Hypermotion dans ce nouveau trailer

Mais pour EA, c’est une autre histoire. Il ne serait pas étonnant de la part de l’entreprise de chercher à maximiser les gains générés par sa licence. On en veut pour preuve la proportion démentielle de micro-transactions que l’on retrouve dans le jeu, qui lui ont au total rapporté 1,3 milliard d’euros. D’autant que cette dernière est désormais durablement installée, avec déjà 9,1 millions de joueurs pour le dernier opus. Plus besoin d’un grand nom pour se lancer donc, il est désormais temps pour l'éditeur de transformer sa poule aux œufs d'or en véritable usine lucrative. Au risque, une fois de plus de se mettre les joueurs à dos.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !