Après les smartphones et les smartwatchs, voici les smartguns !

 

De nombreux spécialistes s'accordaient à dire que l'année 2014 serait celle des objets connectés. Si ceux-ci s'imposent petit à petit auprès du grand public, ils sont en revanche très nombreux à arriver sur le marché. Montres (la Moto 360 se dévoile d'un peu plus près en vidéo), lunettes, t-shirts, brosse à dents, raquette de tennis et même chaussettes, pléthore d'objets connectés ont fait leur apparition ces derniers mois. Voici qu'un smartgun, ou “pistolet intelligent”, fait son apparition.

Les smartguns

Un pistolet connecté activé par une smartwatch, c'est désormais une réalité ! Vos impressions ?

Les amateurs de James Bond auront sans doute déjà fait le rapprochement. A l'instar de ce qui se passe dans Skyfall où le pistolet connecté ne s'arme qu'après reconnaissance de l'empreinte digitale, cette arme à feu, baptisée Armatix iP1, ne fonctionnera que si elle est connecté à une montre. Cette dernière permet de contrôler et de verrouiller l'arme.

Si celle-ci ne se situe pas à proximité de la montre connectée disposant du code Pin associé, elle “refusera” de tirer. Lorsque la synchronisation est validée, des LED situés sur l'arme passent au vert, signifiant que le tir est possible. A contrario, si la smartwatch n'est pas connectée, les LED passeront au rouge et l'arme sera verrouillée. L'utilisateur aura beau appuyer sur la détente, le tir sera impossible. Voici ce que déclare Belinda Padilla d'Armotix :

Si vous avez le choix entre deux voitures, l'une sans air bag et l'autre avec. Allez-vous acheter la voiture qui n'en a pas ?

Après plusieurs millions de dollars et une dizaine d'années de recherche, les smartguns arrivent donc sur le marché. L'objectif serait de limiter les décès liés aux tirs accidentels (environ 32 000 chaque année aux Etats-Unis). Cependant, les opposants estiment que cela permettra à certains indécis fortunés de franchir le cap. “Fortunés” car le prix de cette arme à feu est de 1 800 dollars (smartwatch incluse) contre 600 dollars en moyenne pour une arme similaire “lambda”.

Lorsque l'on connait l'affection des Américains pour les armes à feu, les pistolets connectés pourraient bien constituer une révolution pour l'industrie. Armotix n'est pas la seule compagnie à s'y intéresser puisqu'une firme proposera bientôt un système de déverrouillage d'arme à feu par empreintes digitales alors qu'une autre utilisera la reconnaissance vocale. Nous aimerions avoir votre ressenti par rapport à ce nouveau “phénomène”. Une arme à feu connectée est-elle une “bonne chose” ?

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
galaxy watch 3
Samsung prépare une smartwatch avec capteur de sucre pour le diabète

Samsung pourrait inclure un nouveau capteur dans les prochaines itérations des Galaxy Watch. Il s’agirait d’un capteur pour mesurer le taux de sucre dans le sang. L’objectif est d’apporter une solution qui facilite cette mesure auprès des diabétiques. Ce nouveau…

smarttag
Galaxy SmartTag : Samsung présente son premier tracker Bluetooth

Samsung a présenté son tout premier tracker Bluetooth, intitulé le Galaxy SmartTag, en même temps que ses derniers flagships. L’appareil permet de retrouver n’importe quel objet simplement en le plaçant dessus, qu’il se trouve à côté ou à une grande…

image_2021_01_13T16_40_13_086Z
CES 2021 : Razer dévoile un masque anti-covid pour gamers avec LEDs RGB

Razer a dévoilé lors du CES 2021 le projet Hazel, un masque de protection contre le Covid-19 bardé de technologies. Certifié N95, ce masque abrite deux ventilateurs actifs amovibles et rechargeables capables de filtre 95% des particules en suspension dans…