Apple vs Xiaomi : pas de confusion possible entre Mi Cloud et iCloud, la justice a tranché

 

Apple a perdu son procès contre Xiaomi, qu'elle accusait de plagiat en utilisant le nom Mi Cloud. Selon une décision de justice rendue le 15 décembre dernier, aucune confusion n'est possible avec l'iCloud, le service de la firme de Cupertino. Un verdict qui s'ajoute aux autres de ses défaites judiciaires survenues en 2020.

Apple store

Nouvelle décision de justice, nouvelle défaite pour Apple. Après avoir attaqué Prepear pour son logo en forme de poire, la firme de Cupertino a de nouveau invoqué la violation de droits d'auteurs, cette fois contre sa rivale chinoise Xiaomi. Elle accuse en effet cette dernière de s'être trop inspirée de l'iCloud pour nommer son propre service de partage de données, baptisé le Mi Cloud. Selon elle, ce choix pourrait mener à “un risque de confusion” des consommateurs.

Visiblement remontée, Apple n'a pas mâché ses mots face au constructeur chinois : “Depuis sa création, la société Xiaomi copie ouvertement les produits et le marketing d'Apple, notamment les marques de sa famille telles que Mi Phone, Mi Pad, Mi Book Air” avant de rappeler que ses autres actions en justice ont été fructueuses. La compagnie a en effet “pu en obtenir l'invalidation” au cours de batailles judiciaires diverses.

À lire également : Apple vs Epic : l’exclusion de Fortnite est justifiée, selon la justice

Encore un procès de perdu pour Apple

Tout comme son procès contre Corellium, il n’y a pas eu violation des droits d’auteur selon la justice française. Alors qu'Apple s'est “déjà opposée avec succès à l'enregistrement de la marque Mi Cloud” dans plusieurs pays tels que la Suisse et l'Allemagne, elle n'a pas obtenu gain de cause en France, les autorités argumentant que le risque de confusion est trop peu important.

“Malgré l'identité ou la similarité des produits et services en cause, le risque de confusion entre les signes en présence n'est en l'espèce pas démontré pour le consommateur […] normalement informé et raisonnablement attentif”, peut-on ainsi ainsi lire dans le rapport de justice. La rivalité n'est donc pas prête de s'éteindre entre les entreprises, alors que Xiaomi a devancé Apple en devenant le numéro 3 du marché du smartphone en 2020.

Source : L'Express



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !