Siri pourrait bientôt reconnaître la voix des imposteurs et refuser les commandes

 

Apple travaille à une mise à jour de Siri qui vise à lui permettre d'authentifier votre voix de manière plus sécurisée. Siri reconnaît déjà surtout la voix de son propriétaire mais des imposteurs peuvent tout de même aussi utiliser Siri. Dans un avenir proche Siri pourra ainsi détecter et bloquer les voix qu'il ne reconnaît pas. 

Siri
Crédits : Unsplash

L'authentification vocale n'est pas en soit une nouveauté. On a vu quelques smartphones LG ThinQ le proposer avant que le constructeur ne décide d'arrêter ses activités mobiles. Google Assistant peut également apprendre à reconnaître votre voix avec Voice Match pour personnaliser l'expérience utilisateur. Or ces dispositifs sont souvent pour l'heure assez gadget. La reconnaissance ne fonctionne pas à chaque fois ce qui peut déboucher sur une expérience utilisateur frustrante.

La voix est rarement utilisée, pour l'heure, pour réellement sécuriser des fonctionnalités. Mais cela pourrait bientôt changer sur les iPhone. Apple est en effet en train de travailler sur une nouvelle fonctionnalité de Siri autour de la vie privée. Dans un brevet repéré par le site Patently Apple, on découvre en effet que la firme développe un système baptisé Voice Activity Detection (VAD) qui consiste à agréger aux caractéristiques de la voix les données captées par l'accéléromètre du smartphone ou d'accessoires comme l'Apple Watch et les AirPods.

Siri pourrait bientôt bloquer les commandes vocales lorsque l'iPhone détecte un imposteur

L'accéléromètre est une petite puce MEMS dotée d'un élément mobile avec des dents qui vibre dans une direction déterminée. Lorsque la position du smartphone change, les vibrations se décalent générant un signal électrique. Ainsi cette puce permet de capter précisément les mouvements dans l'espace. L'idée est que nous sommes pétris d'habitudes et de comportements répétitifs et chaque utilisateur a une manière bien précise de saisir son smartphone. Lorsque l'utilisateur commande quelque chose à Siri en se saisissant du smartphone, l'appareil analyse ainsi toutes ces données et calcule un score.

Si la conjonction reconnaissance vocale + reconnaissance du mouvement débouche sur un score élevé, l'authentification est alors valide. Le cas échéant, le smartphone détecte qu'il s'agit d'un imposteur et bloque la commande. La fonction nous rappelle un peu le fonctionnement de certains boutons Captcha – ceux qui vous demandent de confirmer que vous n'êtes pas un robot en cochant simplement une case. Ces dispositifs observent en effet pendant quelques secondes les mouvements de la souris sur la page pour déterminer si un humain est bien à l'origine du clic et non pas un robot.

Lire également : Siri – Apple a enfin décidé d'améliorer son assistant vocal dépassé par Alexa et Google

Le brevet proprement dit a été déposé devant l'office américain des brevets dans le courant du 4e trimestre 2019 – mais il n'a été validé que la semaine dernière. Il est impossible de dire à ce stade quand la fonctionnalité sera déployée. On note d'ailleurs qu'Apple, comme beaucoup d'entreprises, dépose chaque année une montagne de brevets sans que tous soient exploités, tout du moins dans l'immédiat.

Source : Patently Apple



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !