Apple prétend qu’il perd de l’argent quand il répare les iPhone

Apple a expliqué devant la Chambre des représentants américaine qu’il perde de l’argent lorsqu’il répare les iPhone, Macs et autres produits. La firme de Tim Cook était entendue dans le cadre d’une enquête antitrust. La firme sous-entend que le contrôle étroit des réparations qu’elle impose aux utilisateurs n’est donc pas motivé par l’argent.

Apple iPhone réparations

Le site 9to5mac reprend quelques bonnes feuilles d’une audition d’Apple devant la Chambre des représentants américaine datée de juin 2019. La firme était entendue dans le cadre d’une affaire antitrust. Or Apple se bat depuis des mois contre une loi qui autorise les réparateurs non-agréées à se fournir en pièces détachées auprès d’Apple.

La firme refuse depuis longtemps cette perspective, en brandissant l’argument de la sécurité des utilisateurs. Un argument que la firme a choisi de souligner une nouvelle fois : « notre but est de parvenir à des réparations fiables et sûres pour nos consommateurs, que la réparation ait été réalisée par Apple ou un fournisseur de service désigné par Apple ».

La firme ajoute : « les réparations effectuées par des techniciens non formés [par Apple, ndlr] peuvent ne pas suivre les procédures de sécurité et de sécurité et peuvent résulter sur un fonctionnement anormal, des problèmes de qualité produit, ou des accidents de sécurité ».

« Par ailleurs, les réparations qui ne remplacent pas les vis et blindages peuvent laisser derrière eux des composants qui bougent et peuvent endommager d’autres composants comme la batterie, ce qui provoque une surchauffe et potentiellement des blessures. Pour ces raisons, nous croyons qu’il est important pour les réparateurs de recevoir une formation appropriée lorsqu’ils ont accès à des pièces détachées et des manuels de réparation », poursuit Apple.

Lire également : découvrez comment Apple répare un iPhone en vidéo

Et Apple d’enfoncer le clou lors d’une autre question : « chaque année depuis 2009, les coûts liés à la fourniture de services de réparation ont dépassé les revenus générés par les réparations ». Une affirmation difficile à vérifier sans le détail des chiffres, mais faite sous serment.

L’argumentaire d’Apple pour s’épargner l’envoi de pièces détachées à des réparateurs tiers non agréés soulève des questions intéressantes : la firme met en en avant le fait qu’elle souhaite plus que tout garantir la sécurité et une certaine continuité de l’expérience utilisateur au travers du parc d’iPhone et Macs et autres appareils en circulation.

Néanmoins cela semble aussi s’opposer au fait que les utilisateurs possèdent leur appareil, et sont donc censés être libres de le faire réparer comme bon leur semble… Que pensez-vous des arguments d’Apple ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Source : 9to5mac



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iPhone 12 : la 5G de Qualcomm rendrait le smartphone trop épais

L’iPhone 12 pourrait être légèrement plus épais que ne le voudrait Apple, à cause des antennes 5G fournies par Qualcomm. La prochaine génération d’iPhone utilisera en effet la plateforme modem X55 pour assurer la connectivité 5G. La firme travaillerait également…

iPhone 9 : cette vidéo montre son design sous tous les angles

L’iPhone 9 n’a presque plus de secrets pour nous. Quelques semaines avant la keynote de présentation, un designer a mis en ligne une vidéo de son design. L’artiste s’est basé sur les précédentes fuites apparues sur la toile. Sans surprise,…

iPhone 12 : cette vidéo compare les 3 modèles avec les iPhone 11

Les iPhone 12 continuent de révéler leurs secrets. Quelques mois avant la keynote de septembre, un blog japonais a comparé des maquettes factices des nouveaux iPhone avec les iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max. Contrairement à certaines rumeurs, Apple miserait à nouveau…

Apple : le coronavirus en Chine pourrait retarder la production d’iPhone

Apple pourrait être contrarié par l’épidémie naissante du coronavirus en Chine. En raison des dispositions sanitaires prises par Pékin et par les entreprises chinoises, la production d’iPhone lors du premier semestre 2020 pourrait être considérablement impactée. De quoi contraindre le…