Apple ne sera pas obligé de proposer des alternatives à l’App Store sur iPhone

 

Apple ne sera finalement pas contraint de proposer des boutiques alternatives à l'App Store sur iPhone et iPad. Le projet de loi visant à mettre un terme au monopole de l'App Store sur iOS a été largement rejeté par les sénateurs du Dakota du Nord. Malgré le lobbying exercé par Epic Games, la politique d'Apple n'est pas prête de changer. 

App Store
Crédits : Unsplash

Il y a quelques jours, un projet de loi visant à mettre un terme un monopole de l'App Store sur les appareils iOS/ iPadOS a été présenté devant le sénat du Dakota du Nord. Cette législation souhaitait obliger Apple à s'ouvrir à des boutiques alternatives à l'App Store, à la manière d'Android. Google permet en effet d'installer des applications sans passer par le Play Store.

Le texte de loi souhaitait aussi contraindre la firme de Cupertino à laisser davantage de libertés aux développeurs. La législation voulait notamment qu'Apple autorise les développeurs à proposer des systèmes de paiement alternatifs. Sans surprise, Apple avait violemment fustigé cette proposition en assurant qu'elle risquait de “détruire l'iPhone”.

Malgré les efforts d'Epic Games, la loi contre le monopole de l'App Store a été rejetée

Finalement, cette législation a été rejetée par les sénateurs du Dakota du Nord à 36 voix contre 11, rapporte Karla Rose Hanson, membre de la Chambre des représentants de l'Etat sur Twitter ce mardi 16 février 2021.

D'après nos confrères du New York Times, Epic Games est à l'origine de ce projet de loi. Lacee Bjork Anderson, un lobbyiste engagé par Epic Games, aurait soufflé le texte de loi à Kyle Davison, le sénateur qui a présenté le projet devant le sénat, dans le courant de janvier. L'homme serait parvenu à convaincre l'homme politique en mettant en avant les bénéfices hypothétiques de la loi pour les petites entreprises.

Pour rappel, Epic Games est en conflit ouvert avec Apple depuis plusieurs mois. Le studio avait enfreint les règles d'Apple en proposant un système de paiement alternatif sur Fortnite. La firme de Cupertino avait promptement supprimé le jeu de sa boutique d'applications. Depuis, Epic Games cherche à infléchir la position de monopole d'Apple. En vain. En réaction, Apple s'est contenté de réduire la commission de l'App Store pour les petits développeurs.

Source : New York Times



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !