Meltdown et Spectre : Apple attaqué en justice, que risque-t-il ?

Maj. le 16 janvier 2018 à 15 h 42 min

Meltdown et Spectre frappent encore. Apple est attaqué en justice aux côtés d’Intel et ARM via un recours collectif en Israël suite à l’épisode des failles de sécurité critiques Meltdown et Spectre. La firme de Cupertino avait avoué que ses iPhone et Mac étaient touchés par ces vulnérabilités et a déployé des correctifs pour les contrer, réduisant les performances de certains appareils. Mais Apple peut-il vraiment être rendu responsable pour quoi que ce soit dans cette affaire ?

apple iphone

Apple est attaqué en justice en Israël suite au dépôt d’un recours collectif visant également Intel et ARM dans l’affaire des failles de sécurité critiques Meltdown et Spectre, rapporte Hamodia. Intel, la société la plus touchée par le scandale, est poursuivi dans de nombreux pays pour « une des plus grandes failles de sécurité de tous les temps ». Cette « class action » surprend car elle vise également Apple, mais pourquoi ?

« Depuis l’annonce par les entreprises des vulnérabilités de leurs produits, nous réalisons que nous vivons dans un monde de fantasme et que nous n’avons même pas un minimum de vie privée », peut-on lire dans la plainte de l’avocat Rimon Zinati. « Quelque chose de nouveau est apparu sur le paysage de la tech. Nos pires cauchemars sont devenus réalité et une gigantesque bulle de la tech a explosé. Parler de tremblement de terre est un euphémisme », estime-t-il.

Meltdown et Spectre : Apple ciblé par une plainte

S’il aime peut-être un peu trop les formules bien senties, Me Zinati n’a sûrement pas tort sur le fond : les analystes estiment qu’il y aura un avant et un après Meltdown, avec une prise de conscience des grands groupes qu’on ne peut pas prendre la sécurité à la légère. Les fondeurs vont être contraints de revoir en profondeur l’architecture de leurs produits.

Mais le fait de s’en prendre à Apple, qui a confirmé que les iPhone et les Mac sont touchés par les vulnérabilités Meltdown et Spectre, est assez étonnant. Étrangement, AMD, qui est pourtant bien plus concerné, n’est pas associé à la plainte. Pourquoi déposer un recours contre la firme de Cupertino pour Meltdown et Spectre, alors qu’elle apparaît plus dans ce cas comme une victime ?

Rimon Zinati semble en vouloir au secteur de la tech dans son ensemble, Apple pourrait donc selon lui représenter un symbole de toute l’industrie. Il est aussi possible que la société de Cupertino soit spécifiquement visée à cause des correctifs déployés pour combler les brèches de sécurité : la mise à jour iOS 11.2.2 est accusée de réduire les performances de certains iPhone jusqu’à 50%. Quoi qu’il en soit, on voit mal comment Apple pourrait être tenu pour responsable et sérieusement inquiété dans ce dossier alors qu’il n’est pas la source du problème.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Apple rappelle des iPhone X pour un problème d’écran tactile

Apple lance un programme de remplacement pour l’iPhone X, dont certains modèles souffrent d’un module écran défaillant. Celui-ci cause des problèmes tactiles avec un écran qui ne répond plus ou mal au toucher ou qui au contraire répond sans qu’aucune…