Apple accusé de vendre les Macs sans filtres anti-poussière, causant des pannes depuis 2013

Apple est la cible d’un recours collectif aux Etats-Unis : plusieurs clients reprochent à la firme de vendre ses Macs (iMac et MacBooks mis sur le marché depuis 2013) sans filtre de poussière, ce qui provoque des pannes chroniques réduisant la durée de vie des appareils, et conduisant certains clients à effectuer des réparations très coûteuses hors garantie, notamment de l’écran et la carte-mère. Selon les plaignants, Apple a recours à cette pratique en connaissance de cause.

macbook pro

Hagens Berman, une firme d’avocat américaine représentant des clients de la firme de Cupertino recrute activement d’autres plaignants dans le cadre d’une action collective contre Apple. Ces derniers reprochent au fabricants des macs de ne pas inclure de filtre anti-poussière dans ses ordinateurs iMac, MacBook et MacBook Pro vendus depuis 2013, ce qui conduit à au moins deux types de pannes chroniques qui apparaissent ou réapparaissent une fois que la garantie constructeur est échue.  Faute de filtre, les ventilateurs de ces ordinateurs aspirent en effet de la poussière et des débris qui viennent se coincer entre la dalle LCD et le rétroéclairage de l’écran, provoquant de manière permanente tâches sombres visibles.

Quand Apple « oublie » le filtre anti-poussière des Macs

Le remplacement des écrans hors garantie peut coûter plus de 600 dollars / euros – Apple et les réparateurs agréés ne cherchent même pas à nettoyer la poussière coincée entre la partie rétroéclairage et la dalle ce qui éviterait au client de payer autant d’argent : « malgré l’existence de cette réparation bon marché, Apple continue de faire payer ses clients hors garantie 600$ pour remplacer l’écran en entier », note la partie civile dans sa plainte. Le second type de pannes est causé par l’effet des poussières et débris sur la carte-mère de l’ordinateur. Avec le temps, cela conduit cette pièce essentielle au fonctionnement de l’ordinateur à surchauffer, provoquer le bridage des performances et éventuellement des crashes.

Les plaignants affirment qu’alors que ce problème de filtre « est bien connu […] Apple n’a pas fait la démarche pourtant simple d’insérer un filtre pour l’empêcher ». Et d’enfoncer le clou : « ce défaut de filtre est particulièrement troublant car Apple se promeut comme une entreprise qui créé des produits qui établissent des standards dans l’industrie », et promet « des méthodes de tests rigoureuses qui simulent l’expérience qu’ont les clients avec leurs appareils » et que « sur mac, tout est conçu pour fonctionner exactement comme vous vous y attendez ». 

Ils ajoutent qu’Apple présente l’écran Retina de ces ordinateurs comme « le plus avancé et le plus lumineux des écrans que nous ayons jamais construit ». Autant d’affirmations « fausses et de nature à induire en erreur », selon les plaignants qui demandent le paiement de compensations pour les clients qui ont dû payer pour la réparation de leur écran ou de la carte-mère, ou ont dû vendre leur ordinateur au rabais en raison de ces problèmes techniques. Selon les motifs de la plainte, le montant des indemnités que devra vraisemblablement verser Apple dépassera les 5 millions de dollars.

Lire aussi : MacBook Pro 2018 – Apple bloque volontairement les macs réparés hors Apple Store

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Pourquoi Apple a interdiction de vendre ses iPhone en Chine

Apple ne peut désormais plus vendre ses iPhone en Chine. En conflit avec la firme de Tim Cook, Qualcomm vient d’obtenir une ordonnance provisoire qui interdit la vente de ses smartphones sur le marché chinois. Apple a annoncé son intention de contester la…