Andromeda : Google abandonne le projet et se concentre sur Fuchsia

Maj. le 24 janvier 2019 à 11 h 40 min

Google semble avoir abandonné le projet Andromeda, qui était censé réunir Android et Chrome S. Google se tourne vers Fuchsia, un système d’exploitation qui fusionne Little Kernel et Magenta, et pourrait remplacer Android et Chrome S. Les premières fuites ont laissé apparaître la possible interface, même si elle est susceptible d’améliorations sous réserve que Google officialise le projet.

google abandon andromeda

Le projet Andromeda a fait beaucoup de bruit en 2016. Il s’agissait d’un projet d’unification des systèmes Android et Chrome S en un seul système d’exploitation. Une annonce était attendue en 2017, soit au Google I/O, soit pour le remplacement de la prochaine version Android. Cependant, Google I/O, c’est terminé et Android O a été présenté. Et Andromeda a disparu des écrans radar.

Selon le site 9to5Google, le projet Andromeda aurait été suspendu et une partie des effectifs aurait été transférée sur d’autres projets. Tous les terminaux sont également abandonnés, notamment l’ordinateur portable « Bison » mais également le Huawei Nexus 7. D’autres projets pourraient voir le jour à partir de ces appareils.

Google se penche sur Fuchsia

Google s’intéresserait davantage au projet Fuchsia. Il s’agit d’un autre OS capable de réunir l’ensemble des appareils connectés qu’il s’agisse de smartphone, tablette, montre connectée, ordinateur, frigo, etc. Ce nouveau système abandonnerait le noyau Linux d’Android pour fusionner Little Kernel et Magenta, en remplaçant Android et Chrome S. Google aurait déjà mis en ligne une partie du code laissant apparaître une première mouture de l’interface qui pourra encore évoluer.

Les premières moutures laissent apparaître un système plus simple qu’Android, avec un système de scrolling infini et de cartes. Sur l’écran d’accueil, on peut voir une image de profil, une localisation GPS, la date et l’heure et le niveau de batterie. Un clic sur la photo ouvre un menu pour passer en mode avion, régler le son ou encore activer « ne pas déranger ». Il y aurait également un accès à Google Now.

Fuschia a commencé à être testé sur différents ordinateurs comme les NUC d’Intel ou le Switch Alpha 12 d’Acer. Fuchsia devrait également être compatible avec le Raspberry Pi 3 et être disponible rapidement, en 2017, avec des améliorations et des modifications de l’interface qui a fuité sur la Toile, si toutefois Google se décide à rendre le projet officiel.

google fuchsia interface

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android Q : votre adresse MAC sur les réseaux WiFi va être aléatoire

Avec Android Q, l’adresse MAC de votre smartphone sera par défaut aléatoire en fonction des réseaux WiFi sur lesquels vous vous connectez. La fonctionnalité était déjà disponible dans les dernières versions d’Android. Il fallait non seulement l’activer dans les options…

Adobe tue définitivement Shockwave ce mardi 9 avril 2019

Adobe Schockwave tire sa révérence ce mardi 9 avril 2019 comme annoncé il y a quelques semaines. Il s’agit en réalité du coup de grâce asséné à cette technologie qui était déjà à l’agonie depuis plusieurs années, remplacée par les…

Android TV : Google teste l’ajout de publicités, les utilisateurs sont furieux !

Android TV est envahi de publicités, rapportent de nombreux utilisateurs. Sans prévenir, Google a en effet décidé de tester l’insertion de contenus sponsorisés dans l’interface. Sur les réseaux sociaux, la grogne des usagers est palpable. Pour éviter ces annonces publicitaires, il existe heureusement une solution.  « J’ai une…

Android 10 Q : comment Google veut vous protéger des APK malveillants

Avec Android 10 Q, Google va aller encore plus loin pour protéger les utilisateurs qui installent des APK. Une nouvelle restriction repérée dans la dernière beta de l’OS, risque d’agacer les utilisateurs expérimentés. On vous explique tout ça.  Depuis Android Oreo, Google…

Malware Android : +58 000 smartphones infectés par un logiciel espion en 2018

Un malware espion a été repéré dans plus de 58 000 smartphones Android en 2018, rapporte Kaspersky Lab. D’après les chercheurs, 35 000 des utilisateurs touchés n’avaient pas conscience qu’un logiciel malveillant espionnait leurs conversations, leur localisation et leurs photos.   Dans un nouveau rapport, les…

Android 10 Q : la bêta 2 est disponible, voici les nouveautés

Android 10 Q est désormais disponible en bêta 2, indique Google. Une version qui peut d’ores et déjà être installée sur l’ensemble des smartphones de la gamme Pixel. Au programme, le multitâches par bulles, de nouvelles autorisations pour les applications,…

Android Q : comment Google va bloquer les appels indésirables

Android Q permettra aux utilisateurs de bloquer automatiquement certains appels indésirables. Google travaille en effet sur de nouvelles fonctionnalités pour son application Téléphone. Certains utilisateurs de Google Pixel, ayant installé la beta d’Android Q, affirment avoir déjà accès à ces nouveautés. On vous explique comment ça marche.  Sur…

Android : une faille de sécurité permet de vous espionner depuis 2013

Android est victime d’une grave faille de sécurité. Grâce à cette brèche, un pirate peut facilement installer un malware sur votre smartphone pour collecter vos données personnelles, dont votre historique de navigation. Toutes les versions d’Android, à partir de Kit Kat…

Android : un malware ruine l’autonomie des smartphones

Des nombreux utilisateurs se plaignaient de problèmes d’autonomie et de data lorsqu’ils lançaient certaines applications Android. Les enquêtes ont conduit à la découverte d’un malware publicitaire qui diffuse des annonces vidéo que personne ne voit jamais et qui ont un…