Maj. le 23 avril 2019 à 18 h 56 min

Avec Android Q, l’adresse MAC de votre smartphone sera par défaut aléatoire en fonction des réseaux WiFi sur lesquels vous vous connectez. La fonctionnalité était déjà disponible dans les dernières versions d’Android. Il fallait non seulement l’activer dans les options développeurs, mais les adresses MAC n’étaient masquées que pendant le scan des réseaux WiFi.

Android Q WiFi

Cela fait déjà quelques semaines que la bêta d’Android Q est disponible. Au nombre de nouveautés qu’apporte la nouvelle version de l’OS, Google a annoncé une fonctionnalité à priori anodine, mais qui contribuera à améliorer la sécurité des utilisateurs. Il s’agit de la génération aléatoire des adresses MAC, une option qui existe certes déjà, mais qui a été améliorée pour empêcher le suivi de la localisation des smartphones.

Android Q va changer automatiquement votre adresse MAC en fonction des réseaux WiFi

Une adresse MAC est un identifiant associé à chaque appareil et qui permet de l’identifier de manière unique sur les réseaux, contrairement à l’adresse IP. À chaque fois que votre smartphone recherche les réseaux WiFi autour de vous, les points d’accès sont capables de lire son adresse MAC, même lorsqu’il ne se connecte pas au réseau. Techniquement, vos déplacements peuvent donc être suivis en retraçant simplement la localisation des points d’accès auxquels votre smartphone a essayé de se connecter.

Pour cette raison, Google a déployé dans les dernières versions d’Android une fonctionnalité permettant de rendre les adresses MAC aléatoires. Ainsi, votre smartphone utilise des adresses différentes lorsqu’il procède au scan des réseaux WiFi. Mais encore fallait-il l’activer dans les options développeurs. Aussi, comme l’explique le site Android Police, une fois connecté, l’adresse MAC affichée sur le réseau était celle d’origine du smartphone.

Dans Android Q, la fonctionnalité a été améliorée pour rendre aléatoires les adresses MAC une fois le smartphone connecté. Android Police s’est intéressé à la manière dont cela fonctionne en pratique et apporte des précisions utiles. La fausse adresse MAC n’est générée qu’une seule fois par réseau. Autrement dit, lorsque vous vous connectez deux fois sur un réseau WiFi à des moments différents, c’est la même adresse qui est utilisée. Elle reste toutefois associée uniquement à ce réseau. Une telle option empêche déjà de vous suivre lorsque vous passez d’un réseau à un autre d’autant qu’elle est activée par défaut.

Lire égalementWiFi : comment sécuriser le réseau de la maison

Cela permet par la même occasion aux administrateurs de box Internet et routeurs de conserver la possibilité de filtrer les adresses MAC sur leur réseau. Autrement, il serait par exemple facile à un utilisateur banni se connecter simplement en modifiant son adresse.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Play Store : plus de 25 000 applications Android cachent un malware

Plus de 25 000 applications Android disponibles sur le Play Store renferment un malware, révèle une étude de Secure-D. D’après les chercheurs, 90% des applications frauduleuses en circulation proviennent d’ailleurs de la boutique de Google.  Secure-D, la firme de recherche…