Android : les applications du Play Store ne pourront plus enregistrer vos appels

 

Les applications tierces ne pourront plus enregistrer les appels sur Android à compter du 11 mai 2022. Après la mise en place de plusieurs restrictions, Google enfonce définitivement le clou, à cause notamment des législations qui divergent en fonction des pays. Toutefois, les applications natives des constructeurs ne sont pas concernées par ce nouveau règlement.

appel android
Crédits : Unsplash

L’enregistrement d’appels est un véritable casse-tête pour Google. D’un côté, il s’agit d’une fonctionnalité très demandée par utilisateurs et qui peut s’avérer pratique dans de nombreuses situations. De l’autre, nombreux sont les gouvernements à interdire son intégration dans les applications, par peur des dérives évidentes que celle-ci peut entraîner.

Voilà pourquoi Google jette l’éponge. Alors qu’Android 10 interdisait déjà les enregistrements par défaut après des années de liberté à cet égard, la firme de Mountain View vient d’annoncer une nouvelle étape. Le 11 mai 2022 plus précisément, le Play Store interdira formellement de poster des applications qui détournent l’API d’accessibilité pour permettre de récupérer la bande audio des appels.

Sur le même sujet : Google Téléphone sera bientôt capable d’enregistrer les appels vocaux

Google va empêcher l’enregistrement d’appels sur Android, mais seulement par les applications tierces

S’agit-il pour autant de la fin définitive de l’enregistrement d’appels sur Android ? Pas vraiment. Comme précisé plus haut, seules les applications du Play Store seront soumises à cette nouvelle réglementation. Autrement, les applications natives des constructeurs ne sont pas concernées. Si vous avez un Pixel, vous aurez donc toujours accès à cette fonctionnalité… à condition que vous n’habitiez pas en France ou dans un autre pays prohibant cette pratique.

De fait, les smartphones Xiaomi, qui proposent l’enregistrement d’appels directement depuis leur interface, permettront toujours de le faire. Il en ira de même de toutes les surcouches d’Android propres à chaque constructeur. Pour l’heure, Google n’a rien précisé concernant ces dernières. « Si l’application est le composeur par défaut du téléphone et qu’elle est également préchargée, la fonction d’accessibilité n’est pas nécessaire pour accéder au flux audio entrant et, par conséquent, il n’y aura pas d’infraction », précise l’entreprise.

Nous avons donc toutes les raisons de croire que la firme n’envisage pas pour le moment d’interdire aux constructeurs d’intégrer la fonctionnalité à leurs surcouches.

Source : Reddit



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !