Android : les applications Facebook et Instagram sont truffées de graves failles de sécurité

Des applications Android très populaires, comme Facebook et Instagram, sont truffées de graves failles de sécurité, révèle Check Point. D’après les chercheurs, ces applications disponibles sur le Google Play Store contiennent des failles vieilles de plusieurs années qui n’ont jamais été corrigées. La firme accuse les développeurs de négligence. 

android instagram facebook truffées failles sécurité

Un code obsolète a été découvert dans 19 applications Android ultra populaires et régulièrement mises à jour sur le Google Play Store, rapportent les experts en cybersécurité de Check Point. Les développeurs de ces applications ont visiblement préféré réutiliser des lignes de code « même des années après la découverte d’une vulnérabilité ».

En exploitant ces brèches, un pirate serait théoriquement en mesure d’exécuter des commandes malveillantes à l’insu des internautes. « Trois failles de sécurité, découvertes il y a plus de deux ans, rendent des centaines d’applications potentiellement vulnérables à l’exécution de code à distance » explique Slava Makkaveev, expert en sécurité informatique chez Check Point. « L’utilisateur ne peut pas faire grand chose pour protéger son smartphone » regrette l’expert.

Lire également : 146 failles de sécurité ont été découvertes dans des applications Android préinstallées

La liste des applications vulnérables

Dans son rapport, Check Point dévoile la liste complète des applications contenant une des failles de sécurité. Dans la liste, on trouve des réseaux sociaux majeurs, comme Facebook, Instagram et des applications de messagerie instantanée, dont Messenger et WeChat.

  • Facebook
  • Facebook Messenger
  • SHAREit
  • Mobile Legends: Bang Bang
  • Smule
  • JOOX Music
  • WeChat
  • LiveXLive
  • Moto Voice BETA
  • Yahoo! Transit
  • Yahoo! Browser
  • Yahoo! MAP
  • Yahoo! Car navigation
  • AliExpress
  • Video MP3 Converter
  • Lazada
  • VivaVideo
  • Retrica
  • TuneIn

Alerté par Check Point, Google a assuré qu’une enquête avait été ouverte. De son côté, Facebook tente de rassurer les internautes. « Les utilisateurs des services Facebook ne sont exposés à aucun des problèmes mis en évidence par Check Point en raison de la façon dont nos systèmes utilisent ce code » assure Facebook. Le groupe californien affirme qu’un patch a déjà été ajouté à l’application Instagram sur Android.

Source : Check Point



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : ce malware ultra dangereux est impossible à supprimer !

Android est la cible d’un malware ultra dangereux baptisé Xiny, révèlent les chercheurs de Dr Web. En activité depuis 2015, ce trojan est presque impossible à supprimer des smartphones infectés. En 2016, les experts en cybersécurité de Dr Web ont repéré la trace…

Android : ce dangereux malware envoie des milliers de SMS à votre place

Android est à nouveau la cible d’un dangereux malware baptisé Faketoken. D’après les chercheurs de Kaspersky, il s’agit d’un Trojan bancaire capable d’envoyer des SMS à la place de ses victimes. Le logiciel malveillant serait ainsi parvenu à contaminer 5000 smartphones un peu partout dans…

Android : ces 30 applications selfies cachent un malware espion

Des malwares espions ont été découvert dans le code de 30 applications Android pour selfies disponibles sur le Google Play Store. D’après l’enquête des chercheurs de CyberNews, ces logiciels malveillants sont conçus pour collecter toutes les données de votre smartphone,…

RCS : le remplaçant du SMS est criblé de failles de sécurité

Le RCS, le successeur du SMS, est truffé de failles de sécurité. D’après les chercheurs de Security Research Labs, l’implémentation du protocole Rich Communication Services par les opérateurs met en danger la vie privée de ses utilisateurs. En exploitant des brèches, un pirate…