Android 4.2 : la protection anti-malware n’est pas très efficace

Une des caractéristiques les plus intéressantes introduite dans la dernière version Android disponible, bien sûr Jelly Bean à sa version 4.2, est sans aucun doute le scanner de logiciels malveillants embarqué : grâce à ce petit outil, il est possible de contrôler l'application tierce qui sera installée sur l'appareil et nous signaler si celle-ci est dangereuse ou non.

Cependant, il semble que cette protection ne fonctionne pas parfaitement, ou du moins elle ne bloque pas toutes les menaces comme il se doit de faire selon une étude menée par la North Carolina State University.

L'outil intégré dans Android 4.2 est donc très inefficace. Sur un total de 1260 malwares injectés dans un appareil Android, l'anti-malware de Google n'a été capable d'en repérer et signaler que 193, soit seulement 15% du total !

Comme vous pouvez le voir dans le graphique ci-dessus, 10 autres programmes tierces anti-virus ont été testés afin d'avoir une comparaison (bien sûr toujours pour Android), et les résultats sont eux aussi différents, allant d'une efficacité de 50% jusqu'à 100% .

Pour information, nous vous mettons la légende pour ces antivirus Android :

App Verification Service : Android 4.2 Jelly Bean

AV1 : Avast
AV2 : AVG
AV3 : TrendMicro
AV4 : Symantec
AV5 : BitDefender
AV6 : ClamAV
AV7 : F-Secure
AV8 : Fortinet
AV9 : Kaspersky
AV10 : Kingsoft

Il est donc certain qu'à l'heure actuelle, le système intégré dans Android 4.2 n'est pas comparable aux nombreuses solutions tierces que nous pouvons déjà voir sur le Google Play, qu'elles soient payantes ou non.  Il y a encore trop de choses à améliorer avant d'arriver à un produit plus ou moins aussi concurrentiel qu'Avast ou TrendMicro.

En conclusion, je ne peux que conseiller avant tout de ne jamais installer d'applications en dehors du Google Play si vous ne souhaitez pas augmenter le risque d'infection. En second lieu, et non des moindres, nous avions fait un dossier spécial il y a de cela quelques temps, reprenant de manière ludique les différents points à éviter pour ne pas avoir de virus, de trojans et autres malwares sur Android. Cet excellent article s'intitule “Escroqueries et piratages : des solutions pour votre smartphone Android” et vous donnera quelques aspects, quelques astuces et quelques solutions afin d'enrayer le mal qui pèse sur vos smartphones. Vous pouvez le parcourir à cette adresse.

Pour terminer, voici les liens vers le Google Play des meilleures applications anti-virus qui ont bloqué 100% des malwares dans le test que vous avez lu plus haut. Elles ne sont que deux et la première d'entre elle a été critiquée sans connaissance de cause par de nombreux lecteurs. La preuve est faite, lorsque je vous avais dit qu'Avast était sans aucun doute le meilleur anti-virus sur Android, j'étais loin de la vérité :

[app]com.avast.android.mobilesecurity[/app] [app]com.trendmicro.tmmspersonal[/app]


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
tiktok avast adware jeune fille
Android, iOS : Avast découvre 7 nouveaux malwares grâce à une fillette

Sept applications malveillantes ont été repérées sur le Google Play Store et sur l’App Store. Téléchargées plus de 2,4 millions de fois, elles  bombardent l’utilisateur de publicités et le facturent avec des achats in-app inutiles. Fait incroyable, les chercheurs d’Avast…

android failles google corrige septembre
Android : Google corrige 52 failles de sécurité en septembre 2020

Android souffre d’un total de 52 failles de sécurité, annonce Google dans son traditionnel bulletin mensuel. Bien décidé à protéger les utilisateurs contre les malwares et les pirates, le géant américain a lancé le déploiement d’un patch correctif sur tous…

malware cheval de troie cerberus
Google Play cache un dangereux malware capable de vider votre compte en banque

Google Play cache un dangereux malware capable de vider votre compte en banque. Ce maliciel est un cheval de Troie bancaire appelé Cerberus. Les chercheurs en sécurité informatique d’Avast l’ont découvert dans un convertisseur de devises disponible en téléchargement sur le…