AMD Zen 3 : une faille de sécurité rend les processeurs vulnérables aux attaques Spectre

 

AMD a confirmé dans un document qu’une optimisation de la microarchitecture des processeurs Zen 3 peut être exploitée par des hackeurs de la même manière que les vulnérabilités Spectre qui ont affecté de nombreux processeurs il y a quelques années.

AMD Ryzen 9 5900X

Il y a 3 ans, de nombreux processeurs d'Intel ont souffert de la faille de sécurité Spectre qui a inquiété les experts en sécurité. Intel n’avait finalement pas été le seul concerné, puisque les processeurs AMD ont finalement également été touchés.

Aujourd'hui, les processeurs Ryzen 5000 d'AMD utilisant l’architecture Zen 3 souffrent d'une faille de sécurité similaire à Spectre, comme le détaille AMD dans un document. Nous pensions que ce genre de problème n’allait plus se reproduire, puisque les fabricants avaient pris des mesures sur les nouvelles générations pour les éviter.

Les Ryzen 5000 ne sont pas épargnés par les failles de sécurité

Avec Zen 3, AMD a introduit une nouvelle technologie appelée Predictive Store Forwarding (PSF). Il s’agit d’une optimisation microarchitecturale basée sur le matériel, conçue pour améliorer les performances d'exécution du code, en prédisant les interactions entre les chargements et les sauvegardes. Dans la majorité des cas, les prédictions de PSF sont justes. Cependant, il y a toujours une mince chance que la prédiction ne soit pas exacte, ce qui provoquerait la création de failles exploitables.

Pour faire simple, l’implémentation du Predictive Store Forwarding (PSF) entraine une nouvelle fois des failles Spectre v1, v2 et v4, qui laisseraient aux hackeurs des opportunités d’attaquer votre machine. Pour l’instant, le fabricant de puces n’a détecté aucune attaque de ce type, et précise que le risque est faible pour la plupart des applications.

Il est possible de désactiver cette optimisation grâce à une série de correctifs Linux publiés par le fabricant, mais cela entrainera une baisse des performances qui, selon AMD, n'en vaut pas la peine. Selon nos confrères de confrères de Phoronix, l’impact sur les performances serait minime, puisqu’il serait de l’ordre de 1 % de malus seulement. Bien qu’AMD ait présenté les Ryzen 5000 comme les meilleurs processeurs du monde, ce n’est pas la première fois que la génération Zen 3 est au cœur d’une polémique. En effet, nous savons que de nombreuses puces seraient défectueuses à la sortie d’usine.

Source : AMD



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !