Amazon : un salarié aurait profité du COVID-19 pour voler 30 000 euros de smartphones

Un salarié de l’entrepôt Amazon de Leuwin-Planque (Nord) a été arrêté en flagrant-délit en train de voler un iPhone 11 Pro Max dans les locaux de l’entreprise. Selon les enquêteurs, l'employé a profité de la crise du COVID-19 pour revendre des smartphones volés à Lille. Le préjudice serait estimé entre 30 000 et 40 000 euros pour Amazon. Il ne s’agit pas de la première affaire de ce type dans cet entrepôt.

Amazon
Crédits : Public.Resource.Org via Flickr

La Voix du Nord raconte que dans la nuit de dimanche à lundi, un salarié de 44 ans qui travaille dans l’entrepôt de Leuwin-Planque a été pris en flagrant-délit en train de voler un iPhone 11 Pro Max. L’homme était en fait soupçonné de s’adonner à des larcins depuis des mois – l’entreprise avait commencé à le surveiller au mois de mars.

Pendant la crise du COVID-19, les mesures de sécurité dans les entrepôts Amazon ont été modifiées : le quotidien révèle ainsi que certains portiques de sécurité avaient été neutralisés. Le salarié aurait profité de cela pour exfiltrer de grandes quantités de marchandises. Selon les premiers éléments de l’enquête, il se rendait ensuite dans le quartier de Wazemmes à Lille, pour revendre les appareils à la sauvette.

Le préjudice estimé pour Amazon est entre 30 000 et 40 000 euros. L’auteur des faits sera jugé le 15 janvier – il a été libéré à l’issue de sa garde à vue. L’affaire pourrait être connectée à une autre dans le même entrepôt. Car un autre employé était aussi en garde à vue lundi, pour des faits similaires – qui font suite à une plainte déposée par Amazon il y a un an

Lire également : Amazon – 5 employés Relais Colis ont volé pour 27 500 euros de commandes en un an

Cet autre employé semblait s’intéresser plus largement aux articles informatiques, qu’il revendait ensuite sur diverses plateformes en ligne. Mais le train de vie du prévenu trop déconnecté de ses revenus a fini par attirer l’attention… Le préjudice estimé est cette fois beaucoup plus lourd : 180 000 euros. L’intéressé nie pour l’instant les faits. Il sera jugé en novembre.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !