Amazon vient de déposer un nouveau brevet qui implique qu’Alexa, l’assistant des enceintes Echo, puisse être à l’écoute des utilisateurs en permanence – ou en tout cas avant que l’utilisateur ne prononce le shebang Alexa. L’idée est de rendre la conversation plus naturelle, en permettant de mettre le mot « Alexa » plus loin dans la phrase. Mais évidemment, cela pose des problèmes en matière de vie privée. 

amazon echo Alexa

Et si Alexa vous écoutait en permanence ? C’est en substance ce que propose un nouveau dépôt de brevet Amazon. L’idée, c’est de permettre à l’utilisateur d’interagir avec leur enceinte sans nécessairement toujours commencer leur requête par « Alexa ». Les documents décrivent ainsi une technique qui permettra par exemple à l’utilisateur de dire par exemple « Quel temps fait-il aujourd’hui, Alexa ? », au lieu de « Alexa, Quel temps fait-il aujourd’hui ? ».

Lire également : Amazon Alexa – les meilleures commandes vocales à essayer sur votre enceinte Echo

Amazon : et si Alexa vous écoutait tout le temps ?

En pratique, le brevet décrit une méthode qui implique de pouvoir revenir en arrière sur ce qui a été dit quelques secondes avant le mot « Alexa ». Et pour parvenir à ce résultat, l’assistant vocal devra enregistrer en permanence ce que dit l’utilisateur, stocker l’audio et l’analyser, puis le supprimer si l’extrait n’est pas pertinent. Bien sûr, l’arrivée potentielle d’une telle fonctionnalité pose de nombreuses questions en matière de vie privée.

Sur cette question, le brevet propose de permettre à l’utilisateur de sélectionner la durée de ces enregistrements dans le vide : 10 secondes ou 30 secondes. Or évidemment, ce choix risque d’être trop limité pour certains utilisateurs. D’autant qu’Alexa a déjà été au coeur de polémiques. Par exemple, on sait que des employés Amazon écoutent parfois les enregistrements pour améliorer la reconnaissance – avec des informations parfois non-anonymisées, et des données de localisation.

Néanmoins faut-il vraiment s’inquiéter de ce brevet ? D’abord, on peut remarquer que cette fonctionnalité ressemble à la conversation suivie proposée sur les enceintes Google Home – qui, lorsqu’elle est activée, est susceptible d’enregistrer plus que de simples commandes vocales, même si c’est par inadvertance.

Ensuite, soulignons que rien n’indique que cela aboutira sur un produit commercialisé. Contacté par nos confrères d’Engadget, Amazon insiste justement sur le fait qu’il ne s’agit que d’un dépôt de brevet comme la firme en dépose beaucoup chaque année : « la technologie présentée dans ce brevet n’est pas utilisée, et faire référence à l’usage potentiel des brevet est hautement spéculatif […] comme beaucoup d’entreprises, nous remplissons nombre de dépôts de brevets tournés vers l’avenir pour explorer de nouvelles idées scientifiques qui peuvent ne jamais se retrouver dans des produits grand public. Les brevets prennent des années à être validés et ne reflètent pas nécessairement l’état actuel ou dans un proche avenir de produits et services ».

Lire aussi : Amazon a breveté… une cage pour salariés

Que pensez-vous de cette fonctionnalité ? Avez-vous activé la conversation suivie sur votre Google Home ? Activeriez-vous cette fonctionnalité si elle était disponible ? Partagez votre avis dans les commentaires.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Amazon Alexa : les meilleures commandes vocales à essayer sur votre enceinte Echo

Amazon Alexa s’impose comme une solide alternative au Google Assistant et à Siri. Nous vous proposons une sélection afin de bien commencer avec l’assistant vocal, entre multimédia, appels, informations, méteo, programmation de réveil… et quelques clins d’œil. A découvrir ci-dessous !  Les possibilités…

Amazon : Alexa peut désormais vous rappeler de prendre vos médicaments

Amazon Alexa peut désormais vous rappeler de prendre vos médicaments, et de renouveler votre ordonnance. Amazon a signé un partenariat avec Omnicell, une société pharmaceutique américaine, pour mettre en place cette fonctionnalité. Pour l’heure, seuls les utilisateurs américains peuvent en…

Amazon Echo : Alexa peut désormais exprimer des émotions

L’assistant Alexa des enceintes Amazon Echo se dote d’émotions dans sa déclinaison US, vraisemblablement avant un déploiement dans d’autres langues. Les développeurs peuvent désormais programmer des scénarios dans lesquels Alexa répond avec une pointe de déception ou de joie.  …

Google s’engage à remplacer les Google Home bloqués par une mise à jour

Google va remplacer les Google Home et Google Home Mini bloqués par la dernière mise à jour OTA du firmware. Dans un communiqué officiel, le géant du net admet qu’une faible portion d’enceintes connectées est devenue inutilisable. La firme promet de déployer une mise à jour…

Google Assistant vous suit maintenant à la trace dans toute la maison

Depuis son acquisition de l’entreprise de domotique Nest Labs en 2014, Google dévoile régulièrement de nouveaux produits et fonctionnalités dans cette gamme. Grâce à Google Assistant, l’entreprise vient d’annoncer le déploiement d’une fonctionnalité de diffusion de contenu multimédia à travers…