Amazon piège ses livreurs avec de faux colis pour les dissuader de voler

Amazon a une façon originale de dissuader ses livreurs de voler des colis : la firme piège les coursiers avec de faux colis, impossible à distinguer des autres. Leur code barre retourne une erreur lorsqu’il est scanné : du coup, c’est comme si personne n’allait jamais réclamer ces envois. De retour au dépôt, un manager vérifie néanmoins que les colis factices sont bien tous de retour…

amazon livraison

Comment Amazon dissuade-t-il ses livreurs de voler des colis ? La firme aurait en fait recours à un piège assez élaboré. Plusieurs sources citées par Business Insider affirment que lors de certaines tournées, les livreurs chargent sans le savoir des colis factices. Ces derniers ont l’apparence de n’importe quel autre colis, avec une étiquette et un code barre. Sauf que lorsque le livreur scanne ces faux colis, il reçoit un message d’erreur. Plusieurs choix s’offrent alors à lui : il peut appeler un supérieur pour vérifier à qui appartient ce colis, le garder dans le camion pour le ramener à l’entrepôt… ou le voler sans ne rien dire à personne.

Amazon piège ses livreurs avec des colis factices pour empêcher les vols

Le problème, c’est qu’au retour du livreur, un manager va vérifier si les colis factices sont toujours là. Si certains manquent à l’appel, le livreur est alors suspecté de vol. Un ancien responsable logistique d’Amazon explique à Business Insider : « c’est bien entendu un piège… pour vérifier l’intégrité du conducteur ». « Si vous ramenez le paquet vous êtes innocent, sinon vous êtes un criminel », ajoute Sid Shah, ex-manager pour un sous-traitants des livraisons Amazon, DeliverOL. Les vols coûtent très cher à l’économie, et il n’est pas étonnant que des entreprises comme Amazon mettent en place des mesures pour les empêcher.

Généralement, néanmoins, les mesures anti-vol prennent davantage la forme de fouilles à la fin de la journée de travail. Alors que l’on pourrait voir dans cette méthode des colis une forme de piège exploitant une faiblesse psychologique, pouvant avoir de lourdes conséquences pour l’employé. Amazon est d’ailleurs régulièrement l’objet de critiques sur la manière dont les salariés travaillent dans l’entreprise : employés « téléguidés », surveillance via bracelet électronique… Les employés d’un entrepôt britannique se sentaient même contraints d’uriner dans des bouteilles en plastique pour tenir leurs objectifs. Que pensez-vous de la méthode d’Amazon ? Avez-vous déjà été victimes d’un vol de colis ou colis perdu ? Partagez votre retour dans les commentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Internet : nous sommes 4,2 milliards d’internautes dans le monde

4,2 milliards d’internautes dans le monde. Nous sommes de plus en plus nombreux à pouvoir accéder à internet, notamment grâce aux smartphones, et cela se ressent dans les chiffres. Premiers bénéficiaires de cette nouvelle audience : les réseaux sociaux comme…