Amazon : la vente de produits high tech est autorisée en France pendant le confinement

 

Tout est réglé : Amazon, qui vient de passer une mauvaise semaine, a finalement le droit de vendre et de livrer des produits tech durant le confinement. La cour d'appel élargit la liste des produits considérés comme de première nécessité.

Amazon peut retrouver le sourire : l'entreprise a de nouveau le droit de commercialiser des produits high tech aux Français, directement depuis le territoire. Énième rebondissement donc pour le géant du e-commerce, qui avait commencé par retirer de la vente de certains produits non-essentiels en mars dernier, puis, avait dû se conformer à la décision du tribunal de Nanterre de restreindre son éventail de produits.

Plus tôt dans la semaine, Amazon avait dû se défendre face à la cour d'appel. Le géant s'opposait à l'issue d'un procès du Syndicat Sud-Solidaires, qui reprochait à l'entreprise de ne pas respecter les conditions de travail imposées actuellement par le gouvernement français, afin de protéger les employés de la propagation du Coronavirus. Le 14 avril dernier, le tribunal dernier avait tranché : Amazon devait impérativement se conformer au législateur français et ne vendre que les produits de première nécessité, tout en protégeant ses salariés de l’épidémie.

La cour d'appel élargit la liste des produits considérés comme essentiels

Suite à cette décision, Amazon avait alors répliqué en fermant ses entrepôts disséminés un peu partout en France. Mais, afin de poursuivre son activité, l‘entreprise annonçait dans le même temps qu'elle assurerait ses livraisons en France à l'aide de ses centres européens.

Tout est finalement rentré dans l'ordre, ou presque. La cour d'appel a accordé à Amazon le droit de vendre et d'expédier des produits high tech directement depuis le territoire. La cour a ainsi étendu la liste des produits essentiels. Sont donc considérées comme essentielles les catégories suivantes :

  • high-tech
  • informatique
  • bureau
  • animaux
  • beauté, santé et bien-être (santé et soins du corps, homme, parapharmacie, nutrition)
  • épicerie
  • boissons
  • entretien

En revanche, la cour d'appel ne s'est pas montrée aussi indulgente qu'on pourrait le croire : elle a en effet rejeté le recours formulé par Amazon. En outre, elle ordonne à Amazon “dans les 48 heures de la notification du présent arrêt, de restreindre l’activité de ses entrepôts aux seules opérations de réception des marchandises, de préparation et d'expédition des commandes des produits, tels que figurant sur le catalogue de la société à la date du 21 avril 2020.

A l'heure actuelle, on ignore encore “si” et “quand” Amazon compte rouvrir ses 6 entrepôts en France. L'entreprise se contente de vouloir évaluer dans les meilleurs délais les conséquences de cette décision. Mais quand on sait que ses ventes ont chuté de 20% suite à la fermeture de ses entrepôts , on se doute que le géant du e-commerce ne va pas tarder à les rouvrir.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
amazon librairie
Amazon : une IA décide si vous devez renvoyer le produit en cas de remboursement

Amazon laisse une intelligence artificielle décider si les internautes doivent renvoyer le produit qu’ils viennent de se faire rembourser. D’après une enquête du Wall Street Journal, de nombreux géants du commerce en ligne s’appuient désormais sur des algorithmes pour trancher….

microsoft onedrive
Windows 10 : la taille maximum des fichiers OneDrive passe à 250 Go

Microsoft relève la taille limite des fichiers téléversés sur OneDrive à 250 Go contre 100 Go jusqu’à présent. De quoi rendre le service plus utile aux créateurs et autres professionnels qui travaillent sur des projets volumineux.  Microsoft annonce dans un…