Amazon, Google et Sony stoppent leurs ventes en Russie à cause de l’invasion de l’Ukraine

 

Amazon, Google et Sony ont annoncé qu’ils arrêtaient de vendre leurs produits et services en Russie et au Bélarus. Ainsi, plus aucune PS5 ne sera vendue dans le pays, le Google Play Store est fermé jusqu'à nouvel ordre et il ne sera plus possible d’acheter sur Amazon ni de regarder Prime Video. Ces décisions sont en bien entendu en réaction à l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

amazon délais retour prolongés

De nombreuses entreprises ont décidé de stopper toute activité en Russie et en Biélorussie à la suite de l’agression de l’Ukraine. Amazon, Google et Sony Interactive Entertainment (SIE, la branche gaming de Sony) viennent s’ajouter à cette longue liste, puisque les trois sociétés ont décidé se retirer de ces marchés.

SIE, tout d’abord, l’a annoncé dans un communiqué de presse. Plus aucun jeu, physique ou dématérialisé, n’est donc commercialisé dans ces pays. Le PS Store n’est plus disponible et plus encore, le lancement local de Gran Turismo 7 est annulé. Une décision qui coûtera cher à Sony, car ce jeu est l’un de ses piliers de ce début d’année. Pour finir, SIE annonce faire un don de deux millions de dollars afin d’afin les réfugiés ukrainiens.

Amazon arrête aussi ses activités en Russie

Amazon, ensuite, a aussi annoncé son retrait dans les deux pays. Tous les envois de produits seront purement et simplement stoppés. Plus encore, Prime Video n’est désormais plus accessible pour les consommateurs locaux (pas de Seigneur des Anneaux en septembre, donc !). Même le MMO New World est concerné, puisqu’il n’est actuellement plus possible de l’acheter. Amazon indique aussi qu’il n’acceptera plus de nouveaux clients pour son service AWS, tout en précisant qu’il n’a pas de data center en Russie.

A lire aussi – STALKER 2 : le développement du FPS stoppé net par la guerre en Ukraine

Pour sa part, Google a décidé de suspendre toute activité sur le Play Store pour au moins quelques jours. Les Russes ne pourront plus acheter d'applications ou faire de transactions en passant par la boutique en ligne.

Bref, ce sont trois mastodontes qui annoncent leur retrait de Russie et de Biélorussie. Ils emboîtent le pas à de nombreuses entreprises : Microsoft, GOG, Netflix, Apple. En dehors de la tech, ce sont beaucoup d’autres géants qui coupent toute activité dans ces pays. Le plus symbolique est McDonald’s, emblème absolu du capitalisme à l’occidental et l’une des premières entreprises de l’ouest à s’être implantée en Russie après la chute de l’URSS.

Ces boycotts n’influeront évidemment pas sur le cours de la guerre qui se déroule actuellement dans l’est de l’Europe, mais contribuent à isoler économiquement la Russie, qui se voit de plus en plus coupée du monde.

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !