Amazon ferme les comptes des clients qui demandent trop de remboursements

 

Amazon n’aime pas que les clients abusent des remboursements et retours produits. Le site de commerce en ligne a commencé à fermer les comptes de consommateurs ayant trop souvent tendance à y avoir recours, révèle le Wall Street Journal. Et ce sans avertissement préalable. Réputé pour la qualité de son service client et apprécié des utilisateurs pour sa politique de retour et de remboursement, Amazon semble serrer la vis. 

amazon retour

D’après le Wall Street Journal, Amazon, qui va vendre les produits Xiaomi en France, commence à fermer les comptes d’utilisateurs qui profitent trop souvent de son système de retour produits. Sans avertissement préalable, des clients ont reçu un mail les informant qu’ils avaient été bannis d’Amazon pour « surabondance de retours« .

Amazon : n’abusez pas des remboursements et retours produits !

Interrogé par le média, le site de commerce en ligne explique : « Nous souhaitons que n’importe qui puisse utiliser Amazon, mais il y de rares cas dans lesquels quelqu’un abuse de notre service sur une période de temps prolongée« , a communiqué un porte-parole. « Nous ne prenons jamais ces décisions à la légère, mais avec plus de 300 millions de consommateurs dans le monde, nous prenons des mesures quand c’est approprié pour protéger l’expérience de tous« , a-t-il complété.

La popularité d’Amazon vient entre autres de la qualité de son service client et de sa politique de retour et de remboursement. Mais vous êtes désormais prévenus, mieux vaut tout de même ne pas en abuser pour éviter tout problème. A noter tout de même qu’après quelques démarches, certains utilisateurs ont été en mesure de récupérer leur compte. Mais le fait que la suspension tombe d’un coup sans aucun signe avant-coureur en a choqué plus d’un.

Le Wall Street Journal a sollicité plusieurs anciens managers chez Amazon pour savoir pour quelles raisons un client peut être banni de la plateforme. C’est donc le cas après trop de demandes de remboursement, mais aussi si le mauvais produit a été renvoyé ou si des notes et commentaires ont été publiés pour un produit en échange d’une compensation. Les algorithmes d’Amazon sont chargés d’identifier les comptes problématiques, puis ce sont des employés qui décident au cas par cas si un consommateur mérite de voir son compte fermé.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
xiaomi redmi 9
Xiaomi devance Apple et devient le numéro 3 du marché du smartphone

Xiaomi a vendu plus de smartphones dans le monde qu’Apple au cours du troisième trimestre de l’année 2020. Malgré un climat économique difficile, le groupe chinois a écoulé plus de 44,4 millions de téléphones mobiles pendant la période, reléguant le…

facebook libra janvier 2021
Libra : Facebook lancerait finalement sa cryptomonnaie en janvier 2021

Libra, la cryptomonnaie développée par Facebook, serait finalement lancée dans le courant du mois de janvier 2021. Sous la pression exercée par les régulateurs financiers, le réseau social aurait accepté de revoir ses ambitions à la baisse. Adossée au dollars, la devise…

Smartphone
Bientôt une taxe copie privée sur les smartphones d’occasion ?

La taxe copie privée doit-elle être appliquée aux smartphones vendus sur le marché de l’occasion ? C’est en tout cas le souhait de la commission Copie Privée. Afin de compenser la baisse de la rémunération annuelle perçue par les ayant…

teletravail taxe etude
Des économistes veulent instaurer une taxe sur le télétravail

Des économistes de la Deustch Bank estiment que les télétravailleurs devraient payer une taxe supplémentaire, pour compléter les revenus des travailleurs modestes contraints de se rendre sur leur lieu de travail. Après la taxe sur les casques audio ou encore…

casque audio taxe
Taxer les casques audio ? Une loi est en discussion à l’Assemblée

Des députés LREM souhaitent taxer « les matériels destinés à l’écoute de contenus sonores » pour aider au financement de l’industrie musicale et du spectacle. Après la redevance TV sur les smartphones et ordinateurs, des députés LREM souhaitent instaurer une taxe inédite…