Amazon sera capable de géolocaliser votre smartphone, que vous utilisiez ou non ses services

Amazon a récemment présenté un nouveau protocole baptisé Sidewalk qui s’appuie sur la bande de fréquence 900 MHz pour pousser beaucoup plus loin la portée des réseaux WiFi traditionnels. Le but à terme est de créer un vaste réseau qui relie différents objets connectés situés à des kilomètres de distance. Mais ce type de réseau dit « maillé » soulève déjà l’inquiétude de nombreux spécialistes qui craignent qu’Amazon exploite son nouveau protocole à des fins de surveillance de masse, notamment pour suivre la géolocalisation de toute une population, même de ceux qui n’utilisent aucun de ses services.

Amazon Sidewalk

La semaine dernière, Amazon tenait une conférence consacrée à la présentation de nouveaux produits connectés dont les écouteurs sans fil Echo Buds et ses nouvelles enceintes Amazon Echo et Echo dot. L’entreprise a également présenté son nouveau protocole Sidewalk conçu pour relier des objets connectés sur de très longues distances. Amazon est parti du fait que le Bluetooth et le WiFi ont une trop faible portée. Pour y remédier, le protocole « Sidewalk utilise le spectre à faible bande passante de 900 mégahertz pour étendre la distance sur laquelle les objets connectés peuvent être contrôlés et nécessite moins d’énergie que le Wi-Fi » a déclaré Dave Limp, un cadre chez Amazon.

Amazon SideWalk : un protocole qui suscite des craintes pour la vie privée

Amazon a expliqué au cours de sa conférence qu’il suffit de 700 points d’accès pour créer un réseau maillé couvrant toute la ville de Los Angeles. Les promesses de Sidelwalk sont intéressantes en soi, mais de nombreuses personnes tirent déjà la sonnette d’alarme pour la simple raison que ce protocole pourrait servir à des fins de surveillance de masse. L’exemple le plus probant est le suivi de la géolocalisation des smartphones, même pour ceux qui ne se connectent pas aux points d’accès d’Amazon ou n’utilisent pas les services de la firme.

En effet, les points d’accès sont capables de retracer la localisation d’un smartphone ou de tout autre appareil, même si ces derniers n’y sont pas connectés. Cela est possible car à chaque fois qu’un appareil scanne les réseaux sans fil autour de lui, les points d’accès récupèrent son adresse MAC. Android 10 est censé corriger ce défaut en générant des adresses MAC aléatoires, mais il n’y a pas que les smartphones Android qui sont concernés.

Pire encore, pour ceux qui utilisent leur compte Amazon, l’entreprise pourrait associer cet identifiant unique à leur profil utilisateur. Sidewalk arrive dans un contexte où Amazon ne jouit pas d’un bon capital confiance. La firme a été épinglée il y a quelques mois pour l’écoute des utilisateurs des enceintes Amazon Echo. Ce qui contribue à exacerber les craintes pour la vie privée.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Le Vatican met en vente un chapelet connecté compatible Android et iOS

Voilà une initiative plutôt inattendue. Le Vatican vient de commercialiser un chapelet connecté. L’accessoire, nommé eRosary, fait « le pont entre la tradition est la modernité ». Il prend la forme d’un bracelet constitué de perles d’agate noire et d’hématite combinées avec…

Google Assistant vous suit maintenant à la trace dans toute la maison

Depuis son acquisition de l’entreprise de domotique Nest Labs en 2014, Google dévoile régulièrement de nouveaux produits et fonctionnalités dans cette gamme. Grâce à Google Assistant, l’entreprise vient d’annoncer le déploiement d’une fonctionnalité de diffusion de contenu multimédia à travers…