Achat en ligne: dès 2018, vous pourrez enfin faire confiance aux avis de consommateurs !

Maj. le 28 août 2018 à 21 h 18 min

Dès le 1er janvier 2018, il sera bien plus facile pour un consommateur de juger de la fiabilité des avis publiés par d’autres utilisateurs sur un site web comme la Fnac, Amazon, ou Cdiscount. Grâce à un nouveau décret voté par le gouvernement, vous pourrez plus aisément vous faire un avis sur les commentaires mis en ligne par d’autres utilisateurs. 

avis consommateurs

C’est une bonne nouvelle pour tous les acheteurs en ligne. Il est parfois bien compliqué de décider si nous devons croire les avis consommateurs publiés sur un site de vente en ligne et le gouvernement en est bien conscient. Le nouveau décret voté va ainsi forcer les sites web à afficher de nouvelles informations à côté des avis consommateurs. Ces nouvelles infos devraient rassurer l’acheteur lambda sur la provenance des informations et garantir une certaine transparence. Alors, qu’est-ce qui va changer quand je vais faire mes courses en ligne ?

Achat en ligne : pas nécessaire d’avoir acheté un produit pour donner son avis !

Selon NextInpact, ce nouveau décret vise tous les sites de vente en ligne qui affichent des avis de consommateurs à côté de leurs produits et de leurs services. Qu’est-ce qu’un avis en ligne pour le gouvernement ? Il s’agit  de »l’expression de l’opinion d’un consommateur sur son expérience de consommation grâce à tout élément d’appréciation, qu’il soit qualitatif ou quantitatif »  Petite surprise, pour le gouvernement, il n’est pas nécessaire d’avoir acheté le produit pour pouvoir émettre un avis dessus !

Tous les sites de vente en ligne devront donc afficher, à côté des avis consommateurs, de nouvelles données. Dès 2018, vous pourrez déjà savoir si les avis ont été contrôlés par le site en question. La date de publication du commentaire devra aussi apparaître à proximité et les différents avis devront être classés selon divers critères, afin que le consommateur puisse s’y retrouver. Si les auteurs des avis publiés ont été rémunéré, le site devra l’afficher de façon visible et explicite.

Le décret va même encore plus loin. Tous les sites qui contrôlent déjà les avis des consommateurs devront préciser dans une rubrique spécifique sur quels critères ils se basent. Via cette interface, vous pourrez aussi contacter le consommateur en question. Si vous avez vous-même posté un avis, il vous sera aussi possible de découvrir pourquoi il a été refusé ou pourquoi il a été accepté,…L’objectif est à la transparence !

Ce nouveau décret ne va pas plaire à un site comme Booking.com. Le site de réservation est en effet connu pour mettre la pression à ses utilisateurs et pour manipuler la disposition des avis de voyageurs sur son interface afin de faciliter l’acte de réservation. En tant qu’utilisateur de sites de vente en ligne, comment réagissez-vous face à ce nouveau décret ? Ferez-vous d’avantage confiance aux avis mis en ligne ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Windows 10 : comment désactiver ou supprimer OneDrive

Depuis le lancement de Windows 10, Microsoft a fait le choix d’installer OneDrive sur l’ensemble de ses versions du système d’exploitation. L’application n’est pas nécessairement activée de base, mais elle est présente par défaut dans l’OS, quoi qu’il arrive. Mais…

PC : les ventes progressent malgré des ruptures de stock de CPU Intel

Le, marché du PC se porte étonnamment bien : les derniers chiffres Gartner du 3e trimestre 2019 révèlent qu’un million d’unités supplémentaires se sont écoulées d’une année sur l’autre. Les constructeurs ont pourtant dû faire face à des difficultés sur…

Amazon Music est désormais compatible avec l’Apple TV

Bonne nouvelle pour les détenteurs de l’Apple TV : il leur est désormais possible d’accéder au service de musique d’Amazon. Apple et Amazon, les deux géants de la tech, s’entendent de mieux en mieux, dirait-on. Décidément, on assiste à une…

5G : l’Europe craint une flambée du piratage et de l’espionnage

La 5G était au centre d’un nouveau rapport de la Commission Européenne visant à évaluer les risques en lien avec la technologie. Ils identifient une liste de défis sécuritaires pour mieux préparer l’arrivée de la technologie. Selon eux, les points…

Un français sur deux estime que le smartphone contribue à son bonheur

Le smartphone rend 45% des français plus heureux : c’est la conclusion étonnante d’une étude Toluna commanditée par le spécialiste du reconditionnement Recommerce.com. L’étude met néanmoins en lumière de très fortes disparités selon l’âge : les 55 ans et plus…