Booking.com : comment l’appli cherche à vous forcer la main

Si vous utilisez régulièrement Booking ou si vous envisagez de le faire, il est important de prendre conscience des nombreuses astuces déployées par le site pour vous pousser à réserver au plus vite. Comme vous le remarquerez vite lors d’une petite ballade sur la plateforme, Booking cherche à vous mettre la pression et à provoquer un sentiment d’urgence artificiel. Comment utiliser le site sans se faire constamment manipuler et parasiter ?

booking

Loin de nous l’idée de nier l’utilité de Booking, l’application fait d’ailleurs partie de notre top 12 des meilleure applications Android pour réserver un hotel et de notre top 10 des meilleures applications à télécharger avant de partir en vacances. Pourtant, malgré les qualités et l’interêt du site, celui-ci a la fâcheuse tendance d’essayer de mettre la pression à ses utilisateurs. L’objectif ? Que vous réserviez le plus vite possible votre chambre d’hotel !

Comment Booking met-il la pression à ses utilisateurs ?

Le site The Next Web vient de publier une compilation des pires méthodes utilisées par Booking pour vous forcer la main. Première méthode utilisée pour créer un sentiment d’urgence : le badge rouge. Cette bannière écarlate vous prévient qu’une personne vient de réserver l’hôtel que vous convoitez ou que la dernière réservation date d’il y a seulement quelques secondes. Afin d’enfoncer le clou, Booking précise aussi que « cet hôtel est très demandé à la date sélectionnée » ou que « plusieurs autres personnes consultent actuellement cet hôtel ».

Vous l’aurez compris : Booking cherche par tous les moyens à accélérer votre prise de décision. Nulle doute que sans ces messages d’urgence, vous prendriez parfois plus le temps de lire les avis des autres voyageurs, de peser le pour et le contre, de consulter l’état de votre compte en banque, etc…L’autre utilité de ce système, particulièrement oppressant, est paradoxale. Il sert à vous rassurer : si une autre personne a déjà réservé l’hôtel en question, je peux y aller les yeux fermés. Booking se se sert en fait des plus grosses ficelles de la psychologie des consommateurs et des tactiques marketing les plus galvaudées. Et ça marche !

Afin de manipuler ses utilisateurs, Booking usent de diverses autres tactiques. Le site a pris l’habitude de faire mentir les prix et les réductions affichées : l’appli compare en effet l’offre qui apparaît avec les simulations les plus coûteuses et non pas avec la moyenne. Booking va même jusqu’à trier les avis des autres voyageurs et à mettre en avant les commentaires les plus positifs. Pour découvrir des commentaires négatifs concernant certains hôtels bas de gamme, il vous accéder à la liste totale des avis et non pas à ceux affichés sur la page principale ou pendant votre réservation.

Comme précisé dans l’introduction, Booking.com reste un formidable outil en ligne pour réserver vos chambre d’hôtels. Il est cependant important d’être conscient des efforts déployés par la plateforme pour que vous réserviez au plus vite. Si vous voulez être certain de faire le bon choix et de choisir l’hôtel de vos rêves, n’hésitez pas à passer un peu plus de temps sur le site et n’agissez surtout pas dans l’urgence.

booking

booking

booking

booking

 

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Gilets Jaunes : carte des blocages en temps réel lundi 10 décembre 2018

Le mouvement des Gilets Jaunes continue ce lundi 10 décembre 2018 avec toujours des blocages sur les routes de France. Aux dernières nouvelles, on compterait un peu moins de 136 000 Gilets Jaunes sur les routes françaises. Les manifestants appellent à de nouveaux blocages cette semaine. Pour…

Microsoft Edge va supporter les extensions Chrome

Microsoft Edge va supporter les extensions disponibles pour Google Chrome quand le développement de la prochaine version du navigateur, avec le moteur de rendu Chromium, sera achevé. Cette nouvelle mouture ne devrait d’ailleurs pas être seulement disponible sur les ordinateurs…