5G : Orange et Free pourraient mutualiser leur réseau

 

Stéphane Richard, PDG d'Orange, affirme que les conditions sont réunies pour un accord de partage de réseau 5G avec Free. L'accord permettrait aux deux opérateurs d'accélérer leur déploiement, tout en faisant des économies. 

Orange Stéphane Richard

Stéphane Richard l'a dévoilé en marge de l'Université d'été du Très Haut Débit : “la voie est libre pour la mutualisation de la 5G entre Orange et Free”. En fait, les deux opérateurs s'étaient déjà rapprochés en amont des enchères 5G. Des discussions stratégiques qui avaient été suspendues pendant la procédure d'attribution – et peuvent désormais reprendre.

Grâce à la mutualisation de leurs réseaux 5G, Orange et Free pourraient faire d'une pierre deux coups : accélérer leur déploiement sur tout le territoire, tout en réalisant d'importantes économies. La mutualisation est une option séduisante, en particulier pour le réseau mmWave qui nécessite un très grand nombre d'antennes et donc des investissements potentiellement prohibitifs pour un opérateur seul.

Lire également : 5G – près de 500 antennes sont déjà installées partout en France

Orange et Free ne sont pas les premiers à penser à la mutualisation de leur réseau 5G

La mutualisation des réseaux Orange et Free permettrait par ailleurs aux deux opérateurs de délivrer un service équivalent dans les zones peu denses. C'est d'ailleurs pour toutes ces raisons que la mutualisation des réseaux 5G est une option encouragée par le gouvernement. Orange et Free ne seraient d'ailleurs pas les premiers à nouer un tel accord.

SFR et Bouygues s'étaient déjà alliés sur la 2G/3G/4G et pourraient également mutualiser une partie de leur réseau 5G. La nouvelle déclaration de Stéphane Richard n'est également pas une surprise. En février, le patron d'Orange déclarait déjà : La question d’une mutualisation poussée se pose. En France, certains de nos concurrents [SFR et Bouygues, NDLR] partagent déjà largement leurs réseaux ; nous y réfléchissons également“. 

Les enchères 5G étant bouclées, nous ne sommes plus qu'à quelques semaines d'un lancement commercial des premières vraies offres 5G. Une partie des opérateurs, notamment Orange, ont d'ailleurs déjà dévoilé leur nouvelle grille tarifaire 5G. L'ARCEP doit néanmoins encore attribuer une autorisation d'émettre dans les prochains jours pour que les opérateurs puissent réellement lancer le coup d'envoi de la technologie en France.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !