Huawei a annoncé avoir développé une nouvelle technologie pour ses antennes 5G CableFree. Dotées de meilleures performances et d’une utilisation plus simple pour les clients, ces antennes arrivent à un moment crucial pour le constructeur.

Les locaux de Huawei

Huawei a présenté sa nouvelle technologie dédiée à ses antennes 5G. La marque promet ainsi de nouvelles antennes plus performantes à hauteur de 80%, mais également moins gourmandes. Les ondes émises ont également été drastiquement réduites. Ces nouvelles antennes permettront ainsi une bien meilleure couverture des réseaux 5G avec un rayonnement amélioré de 20%, à l’heure où la technologie commence à se démocratiser partout dans le monde

Plus encore, cette nouvelle technologie permet d’avoir des antennes beaucoup plus légères. Huawei indique ainsi que leur poids a été drastiquement réduit, passant en-dessous des 50 kilos. Une nouvelle qui devrait permettre à ses clients partout dans le monde d’installer facilement leurs antennes, sans à avoir à utiliser des grues, par exemple. Enfin, cette technologie réduit drastiquement le besoin en câbles, ce qui pourrait finir de convaincre les potentiels acheteurs.

La 5G au centre des débats

Une annonce qui arrive dans une période difficile pour Huawei. La marque chinoise subit en effet l’embargo de Donald Trump, qui la soupçonne d’espionnage pour le compte de Pékin. Plus que les smartphones, ce sont les antennes 5G qui sont au centre des débats.

Les Etats-Unis ont ainsi purement et simplement banni ces antennes de son territoire, suivis par l’Australie et le Japon. L’Angleterre pourrait également suivre le même chemin, puisque le pays envisagerait de réduire à zéro la participation de Huawei dans le déploiement de son réseau national. Le constructeur doit donc miser sur sa technologie pour séduire les clients qui restent.

De plus, l’installation des antennes 5G est au centre d’une vaste théorie du complot qui freine grandement leur implantation. Certains accusent en effet le réseau de diminuer considérablement le système immunitaire, voire de perturber la météo. Des allégations qui peuvent prêter à sourire, mais qui sont à l’origine d’actes de vandalismes. Comme l’indique TechRadar, ce sont 70 antennes 5G qui ont été incendiées ces derniers mois en Europe. Avec des antennes au rayonnement réduit, la firme chinoise pourrait donc rassurer le grand public.

Source : Huawei 



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !