5G : la France renonce à couvrir 100% de la population

 

Le réseau 5G ne couvrira pas toute la population française. Lors d'une interview, Agnès Pannier-Runacher, la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, a annoncé que le réseau du futur sera plutôt réservé aux entreprises et aux villes. Les particuliers résidents dans les campagnes devront donc se contenter de la 4G. 

5g france renonce couvrir 100% territoire

“Notre ambition est de couvrir un maximum de la population et d’usages en déployant dans chaque situation la technologie la plus adaptée” explique Agnès Pannier-Runacher lors d'une interview accordée à nos confrères du Monde. D'après elle, le réseau 5G n'est donc pas adapté à toutes les zones de l'Hexagone.

La France renonce à permettre à tous les français d'accéder à la 5G

“La 5G, avec sa faible latence, ses débits bien plus élevés et sa faible portée, est bien adaptée pour les entreprises et les zones de forte densité humaine” continue la dirigeante, qui précise tout de même que les objectifs en matière de déploiement de la 5G “ne sont pas encore arrêtés”.

Le réseau sera donc réservé aux entreprises plutôt qu'aux particuliers. Le gouvernement pousserait donc son déploiement en priorité dans les zones industriels. Néanmoins, les industries seront exclues de la procédure d'attribution des fréquences faute de demandes. “Nous n'avons pas retenu à ce stade le modèle allemand”, qui inclut directement les industriels au même titre que les opérateurs, souligne Agnès Pannier-Runacher. Par contre, les télécoms devront proproser “un accès 5G dans de bonnes conditions” aux entreprises qui le souhaitent.

Lire aussi : pourquoi la France est déjà en retard sur la 5G

Deuxièmement, le 5G sera d'abord réservée aux villes, qui concentrent le plus de population. Dans les campagnes et les zones les moins peuplées, il faudra se contenter du réseau 4G. D'ailleurs, les objectifs de déploiement de la 4G “sont connus et seront tenus”, assure la responsable.

Au risque d'aggraver la fracture numérique en France, le gouvernement souhaite aussi couvrir plus d'une ville en 5G en 2020. Pour y parvenir, Orange, SFR et Bouygues Télécom mènent actuellement plusieurs tests en conditions réelles. Orange a d'ailleurs promis de lancer la 5G dans 4 villes françaises en 2019. Que pensez-vous du plan de déploiement du gouvernement ? Doit-il revoir ses objectifs ?



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !