4G Free Mobile, Orange, Bouygues et SFR : découvrez les faiblesses de votre opérateur à travers ce comparatif

Maj. le 9 mars 2018 à 13 h 57 min

Un internaute vient de partager une carte de couverture 4G en exploitant les données transmises par l’ANFR (Agence nationale des fréquences), il a catégorisé chaque opérateur, Orange, Free Mobile, SFR et Bouygues en fonction de la gamme de fréquences. Le résultat démontre les forces et faiblesses de chaque opérateur en matière de couverture. Regardons en détail ce qui en ressort.

4g carte couverture operateur

Avant de rentrer dans l’analyse de ce comparatif, il est bon de souligner que certaines gammes de fréquences ont un net avantage pour les consommateurs. En effet, les fréquences basses (700 – 800 MHz) bénéficient d’une meilleure portée leur permettant notamment de mieux pénétrer les bâtiments contrairement aux fréquences hautes (1800 – 2100 MHz). Tous les opérateurs ne sont pas logés à la même enseigne comme en témoignent les cartes comparatives, ceci s’explique par les attributions des différentes licences qui sont mises aux enchères. Par exemple Free Mobile n’a pas de fréquence en 800 MHz et les fréquences 700 MHz sont soumises à un calendrier de déploiement strict. Ce qui n’empêche pas Free Mobile d’annoncer une couverture 4G de 82% de la population.

4G : Free Mobile, Orange, Bouygues Telecom et SFR comparés selon les gammes de fréquences

Arnaud R a partagé sur Twitter sa carte comparative en exploitant les données publiées par l’ANFR datant d’octobre 2017. Dans les fréquences basses, SFR, Bouygues et Orange ont été particulièrement actif, tandis que Free Mobile se contente pour le moment que d’une portion du territoire en 700 MHz. En 1800 – 2100 MHz c’est un autre son de cloche, Free Mobile, SFR et Bouygues Telecom sortent du lot laissant Orange à la traîne. Enfin, sur le 2600 MHz Free Mobile se démarque des autres concurrents, ce qui n’est pas étonnant puisque lors du lancement du 4e opérateur, c’était la seule gamme de fréquence que possédait le trublion sur la 4G.

Le déploiement de la 4G selon les gammes de fréquences est inégal en fonction de l’opérateur et ces cartes nous dévoilent justement les grandes différences. Pendant ce temps, les opérateurs commencent à songer à la prochaine génération, Free Mobile est autorisé à tester la 5G. Néanmoins, l’opérateur de Xavier Niel n’est pas le seul à penser à l’avenir, les constructeurs qui sont en quelque sorte les architectes du futur réseau mobile à très haut débit planchent dessus comme Huawei qui atteint un débit de 20 Gbps. Enfin, ironiquement quelques inégalités subsistent dans l’hexagone puisque dans de nombreuses zones, certains habitants déplorent un manque de couverture 3G…

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
5G : le réseau du futur est truffé de failles de sécurité

La 5G, le réseau du futur, est criblée de failles de sécurité, révèle une étude suisse. D’après les chercheurs, le protocole 5G AKA, censé protéger l’identité et la localisation des internautes, mis en place par la coopération 3GPP, n’est pas à la…