Maj. le 2 août 2019 à 9 h 08 min

47% des antivirus Android échouent aux tests de sécurité de la société de recherche informatique Comparitech. 8 des 21 applications testées ont même été incapables de détecter un virus très dangereux pour le smartphone. Et 3 d’entre elles faisaient même l’objet de failles de sécurité mettant en danger la confidentialité et la sécurité des utilisateurs.

antivirus android
Crédit : Blogtrepreneur / Flickr

La société de recherche tech britannique Comparitech a réalisé une étude lors de laquelle il a mis à l’épreuve 21 antivirus sur Android. Un test visant à juger de leur efficacité. Et le bilan n’est pas bien brillant : 47% des 21 applications ont échoué. Pire, huit de ces antivirus n’ont pas été capables de détecter un très dangereux virus et trois d’entre eux sont eux-mêmes l’objet de failles de sécurité.

Antivirus Android : la moitié fait mal leur travail selon une étude Comparitech

Voici la liste des 21 antivirus testés :

  • AegisLab Antivirus Free
  • Malwarebytes Security: Virus Cleaner, Anti-Malware
  • AVL Pro Antivirus & Security
  • APUS Security – Clean Virus, Antivirus, Booster
  • Brainiacs Antivirus System
  • BullGuard Mobile Security and Antivirus
  • Phone Cleaner
  • Comodo Free Antivirus, VPN and Mobile Security
  • Emsisoft Mobile Security
  • ESET Mobile Security & Antivirus
  • Dr.Capsule – Antivirus, Cleaner, Booster
  • Super Cleaner
  • NQ Mobile Security & Antivirus Free
  • Zemana Antivirus & Security
  • MalwareFox Anti-Malware
  • CHOMAR Antivirus
  • dfndr security: antivirus, anti-hacking & cleaner
  • Privacy Lab Antivirus & Mobile Security
  • Webroot Business Security
  • VIPRE Mobile Security
  • V3 Mobile Security

Les trois plus problématiques étaient VIPRE Mobile, AEGISLAB et BullGuard. Tous présentaient des défauts pouvant mettre en péril la confidentialité et la sécurité des utilisateurs. A noter que les éditeurs des trois antivirus ont travaillé sur des mises à jour avec Comparitech afin de régler ces problèmes.

Lire aussi : La plupart des antivirus Android sont inefficaces contre les malwares !

Ensuite, viennent les soucis de performance. Plus d’un tiers de l’échantillon (8/21) des applications n’a pas réussi à détecter un dangereux virus utilisé dans le cadre du texte. Il s’agit de AEGISLAB Antivirus Free, Antiy AVL Pro Antivirus & Security, Brainiacs Antivirus System, Fotoable Super Cleaner, MalwareFox Anti-Malware, NQ Mobile Security & Antivirus Free, Tap Technology Antivirus Mobile et Zemana Antivirus & Security. « N’importe quelle app antivirus Android devrait pouvoir repérer et arrêter la tentative d’infection », estiment les chercheurs.

Comparitech explique que si les antivirus sur Android sont si mauvais, c’est car les cas de smartphones infectés par des malware sont encore rares (relativement aux ordinateurs sous Windows 10 notamment). Les développeurs préfèrent alors se démarquer de la concurrence en proposant des fonctionnalités annexes plus ou moins utiles plutôt que de se concentrer sur le cœur de leur mission, la défense contre les virus. Les utilisateurs ne remarquent pas qu’ils ont installé un antivirus peu efficace car avec ou sans, il y a de toutes manières peu de chance d’être victime d’une attaque.

Source : Comparitech

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : ces applications lampe torche du Play Store vous espionnent

Le Google Play Store abrite des applications de lampe torche au comportement douteux, nous apprend la société de sécurité Avast. Plusieurs dizaines d’applications espionnes requièrent un nombre impressionnant d’autorisations dont la grande majorité ne leur est pas nécessaire pour fonctionner….

Android : le malware Joker se cache dans ces 24 applications du Play Store

Android est la cible d’un nouveau malware. Baptisé « Joker », le logiciel malveillant est capable d’abonner les utilisateurs à des services payants à leur insu. D’après Aleksejs Kuprins, chercheur en sécurité informatique chez CSIS, le malware se cache dans 24 applications…

Android vs iOS : les iPhone sont désormais bien plus faciles à pirater

Un smartphone Android est désormais plus difficile à pirater qu’un iPhone, assure Zerodium, une firme spécialisée dans l’achat et la vente d’attaques informatiques. D’après elle, Google est parvenu à apporter d’importantes améliorations à la sécurité d’Android lors de chaque nouvelle…

Google Play Store : un malware Android se cache dans ces 85 applications

Le Google Play Store est une nouvelle fois la cible d’un malware, rapporte Trend Micro. D’après les chercheurs, 85 applications Android populaires cachent un logiciel publicitaire du nom de « AndroidOS_Hidenad.HRXH ». Destiné à afficher des publicités intrusives sur l’écran de votre smartphone,…

Android : 47% des antivirus sont inefficaces !

47% des antivirus Android échouent aux tests de sécurité de la société de recherche informatique Comparitech. 8 des 21 applications testées ont même été incapables de détecter un virus très dangereux pour le smartphone. Et 3 d’entre elles faisaient même…

Google Play Store : ces 7 applications Android vous espionnent

Le Google Play Store abritait 7 applications Android qui ont pour particularité de permettre l’espionnage des utilisateurs. Grâce à elles, n’importe qui peut suivre les moindres faits et gestes de ses victimes : localisation, appels/SMS, messages sur les réseaux sociaux,…

Android : une faille de sécurité permet d’espionner tous vos appels

Android est victime d’une nouvelle faille de sécurité, mettent en garde plusieurs chercheurs. En exploitant cette brèche, baptisée Spearphone, des pirates sont en mesure d’espionner tous vos appels téléphoniques via les haut-parleurs de votre smartphone. Des chercheurs en sécurité informatique de…