SFR-Altice : viré par Patrick Drahi, Michel Combes va toucher 6 millions d’euros d’indemnités

Maj. le 6 avril 2018 à 17 h 10 min

SFR-Altice doit verser 6 millions d’euros d’indemnités à Michel Combes, ancien Directeur Général du groupe et patron de l’opérateur. Viré et remplacé par Patrick Drahi en novembre 2017 suite aux résultats catastrophique du FAI, il bénéficie d’un donc d’un confortable parachute doré. A ces 6 millions d’euros, il faut également ajouter 3,4 millions d’euros de rémunération pour ses fonctions au sein du groupe sur l’année 2017.

michel combes

Michel Combes, l’ancien Directeur Général d’Altice et patron de SFR, va recevoir 6 millions d’euros d’indemnités suite à son licenciement survenu en novembre 2017, rapporte Le Monde. Souvenez-vous : les résultats catastrophiques de l’opérateur plombaient la santé financière de sa maison-mère. Michel Combes avait alors été viré par Altice et Patrick Drahi avait fait son retour comme président afin de rassurer les investisseurs.

SFR-Altice : parachute doré de 6 millions d’euros pour Michel Combes

Ces 6 millions d’euros comprennent « la rémunération fixe et variable de son préavis, et un accord financier couvrant les risques juridiques qu’auraient pu engendrer cette démission » explique le quotidien, citant le rapport de rémunération. « Il s’agit d’une partie des conditions prévues contractuellement incluant notamment une part variable réduite par rapport aux conditions initiales« , précise un porte-parole d’Altice.

A ce montant confortable, il faut encore ajouter 3,4 millions d’euros de rémunération pour ses fonctions au sein du groupe sur l’année 2017. En moins d’un an et avec son départ forcé, Michel Combes touche donc un pactole de 9,4 millions d’euros. Il officie désormais chez l’opérateur américain Sprint en tant que Directeur Financier.

Associé aux échecs stratégiques du FAI français, son éviction d’Altice et de SFR était loin d’être surprenante. Michel Combes, qui voulait que SFR change de nom pour prendre celui d’Altice, est un des hommes à l’origine du plan « Fibrer la France » qui consistait à investir massivement pour équiper seul tous les foyers français. C’est également sous sa direction que SFR s’est endetté pour l’acquisition de contenus comme la Premier League ou la Ligue des Champions.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SFR va augmenter le prix de ses abonnements en 2019

SFR risque d’augmenter le prix de ses abonnements dans les mois à venir. Selon Alain Weill, PDG de l’opérateur au carré rouge, SFR pense revoir ses tarifs à la hausse afin d’investir davantage d’argent dans son réseau 4G et dans…