Gossip : l’application pour poster les rumeurs qui fait fureur et malheur

C’est l’une des applications du moment. A peine sortie, elle a déjà fait couler beaucoup d’encre. Son nom, c’est Gossip. Et si cette application fait déjà des émules, c’est parce qu’elle permet de poster des rumeurs (« gossip » en anglais) sur n’importe qui, n’importe quand. Elle cartonne chez les adolescents mais affole les adultes. Gossip c’est l’application qui fait fureur et malheur.

gossip application fureur malheur

« Welcome to the scandalous lives of Manhattan’s elite » c’est la phrase d’accroche de la célèbre série Gossip Girl, qui cartonne chez les adolescents. Littéralement elle signifie « Bienvenue dans les vies scandaleuses de l’élite new-yorkaise ».

Cette série raconte les coucheries, beuveries et autres histoires à l’eau de rose de la jeunesse new-yorkaise hupée de l’Upper East Side, histoires qui fuitent grâce à une application de rumeurs. Cindy Mouly, une française de 25 ans s’en est inspirée pour créer l’application Gossip.

Le principe est simple : l’utilisateur poste un ragot, une rumeur, un potin aussi long qu’un tweet, soit 140 caractères. Une photo ou une vidéo peuvent y être ajoutées pour figurer comme des « preuves ».

Gossip rend ce ragot visible pendant 10 secondes seulement et identifie évidemment les personnes concernées. Il se répand ensuite à une vitesse folle parmi les contacts de l’utilisateur via son répertoire téléphonique et son compte Facebook. Lancée mi-Mai, l’application a été téléchargée 70 000 fois dès la première semaine.

Déjà suspendu après seulement deux semaines

Le problème c’est que si cette application fait fureur chez les adolescents qui peuvent « faire comme à la télé », elle suscite de nombreuses inquiétudes auprès des parents et de l’Education Nationale. Ces responsables de l’éducation des enfants voient en Gossip un moyen de favoriser les fausses rumeurs et le harcèlement en ligne.

Ce problème du harcèlement a déjà conduit à de nombreux malheurs avec l’essor des réseaux sociaux. Mais Gossip, en permettant de colporter n’importe quel ragot sur n’importe qui de manière anonyme pousse le vice extrêmement loin.

Aux Etats-Unis, des applications comme Secret ou After School reposant sur le même principe ont déjà été bannies il y a longtemps (elles existent aussi depuis longtemps). Un élève de 17 ans a même été arrêté à Détroit pour avoir tenu ces propos sur l’application :

Demain, je vais tous vous tuer. Jusqu’au dernier. Et ce sera encore plus gros que Columbine… Mort à vous tous.

L’application Gossip, reprenant exactement le même principe, a déjà été suspendue par « l’organisation de la modération ». Malgré tout, chaque jour, 10 000 nouveaux téléchargements sont enregistrés. La créatrice de l’application, très réactive, a déjà changé les conditions d’utilisation (que même les adultes ne lisent pas).

L’application sera désormais interdite aux moins de 16 ans contre 12 ans auparavant. Il est stipulé que les messages « incitant à la haine, à la violence, au racisme, à la discrimination » ou « harcelant ou incitant au harcèlement » ainsi que les « messages injurieux , diffamatoires ou insultants, dans le but de nuire ou de se venger » sont interdits. D’accord, mais quelle serait la sanction en cas de non respect de ces conditions ? On ne sait pas.

L’Education Nationale et les Syndicats de lycéens s’inquiètent aussi

Dans tous les cas de figure, l’Education Nationale ainsi que les syndicats de lycéens ont tiré la sonnette d’alarme. Najat Vallaud-Belkacem a appelé à la plus grande « vigilance ». Il est demandé aux recteurs d’Académies de signaler aux Procureurs de la République « tous propos injurieux ou diffamatoires proférés à l’encontre d’élèves ou de personnels ».

De leur côté, les syndicats de lycéens Syndicat général des lycéens et la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (Fidl) ont tout simplement demandé l’interdiction pure et simple de Gossip. Si les lycéens eux-même demandent le retrait l’application, ce n’est certainement pas pour rien.

Réagissez à cet article !
  • Yolo

    Application de merde… y’en a qui savent plus quoi inventer.

  • gloire cortes

    Faute à Gossip Girl

  • C’est à la créatrice de l’application qu’il faut s’en prendre. À priori elle n’a aucun scrupule puisqu’elle contourne le règlement des plateformes de distributions.

    • Insomnia

      Elle n’a contourné aucun règlement sinon ils seraient passé, c’est l’utilisation de l’apps qui n’a été détourné….

      • Brownpig

        Rien a été detourner , c’est le but de l’application de répandre des rumeurs , fausses ou non , peut importe c’est une rumeur .

  • Je ne sais las quoi dire tellement c’est affligeant

  • SurtoutPas!

    il y a peut être des rumeurs sur certains fanboys ….

  • David44

    J’aimerais bien voir la gueule de la co**asse qui a pondu ça!
    Faut quand même avoir une sacré mentalité de merde!!!

    • black

      une bouseuse faisant genre d’avoir été naïve de croire que les jeunot de 16 balais n’allait pas utilisé l’appli, alors que c’est clairement cette tranche d’age qui raffole de se genre de bêtise en masse sans jamais se posé une seule question sur le mal éventuel qu’ils pourraient causé. elle est passé sur i télé je crois ou bfm…c’était dingue de voir comment elle tentait de se dédouané.

    • Blowminder

      L’argent mon ami, l’argent. Des valeurs morales, c’est bien, mais l’appel de l’argent est… plus alléchant, pour certains.

  • Mick

    La pire application jamais créée…

  • Will

    Ce sont les personnes (si je peux encore parler de personne) qui utilisent ce genre d’application (ce n’est pas la seule) pour cracher leur venin qui sont des BiiiiP!!!!!

    Ce genre de dérive se trouve sur d’autres applications et réseau sociaux (FB principalement) dont j’entends de tout.

    Vivement une loi pour protéger les plus jeunes de ce genre de dérive.
    Parce que moi perso je ne suis pas et ne serais JAMAIS sur ce genre de réseau. Je préfère de loin les forum de discutions de nos sites préférés (qui sont sous modérateurs)

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !
Google Assistant : bientôt disponible sur les feature phones ?

Lors d’un événement organisé en Inde, Google a annoncé l’arrivée du Google Assistant sur les feature phone ! Afin d’être intégré à ces téléphones, Google Assistant va d’abord devoir subir un petit lifting. Comment va fonctionner l’intelligence artificielle de Google sur ces terminaux ?

Meilleures applications SMS Android : notre top 10

Voici un tour d’horizon des 10 meilleures messageries SMS/MMS alternatives sur Android. Ces applications ne font que se multiplier et dans ces conditions, il peut être difficile de savoir à quel saint se vouer, voici donc de quoi vous éclairer.