Facebook était développé à la bière et pieds nus en 2005

Voyage dans le temps à l’ère où Facebook n’était pas encore le géant que nous connaissions. Une interview de Mark Zuckerberg en 2005 nous rappelle que celui-ci aura été développé bière fraîche en main et pieds nus à Palo Alto entres amis…

Vous vous souvenez du temps où Facebook n’existait pas encore ? Félicitation, vous êtes officiellement trop vieux pour comprendre ce que sont les tendances qui parcourent la jeunesse française à l’heure actuelle et pestez probablement contre cette nouvelle génération qui ne connait rien « aux vraies valeurs ».

Et pour ceux qui ne se sont pas penchés par curiosité sur la création de l’empire Facebook, ou qui n’aurait pu vu sa version romancée en film « The Social Network« , sachez qu’il a à la base été développé par Mark Zuckerberg puis étendu entre amis à Palo Alto avant de conquérir le monde.

C’est justement cette période précise, que l’on pensait perdue à jamais dans le temps, qui ressort aujourd’hui grâce à une interview de son fondateur datant de 2005. Celle-ci nous permet de voir un Zuckerberg pieds nus, bière à la main, décontracté et nonchalant mais pourtant déjà bien alerte sur le potentiel de son réseau social.

A la vue de l’ambiance dans les bureaux, on comprend très vite pourquoi l’application Facebook officielle pour Android est une horreur pour vos téléphones. Plaisanterie à part, il s’agit-là d’un excellent voyage dans le passé montrant l’esprit start-up régnant à l’époque de la démocratisation de l’internet haut débit.

Si vous pensez toutefois que la bière est le moteur principal de cette évolution, et qu’en somme vous êtes destinés à de grandes choses en restant dans votre canapé à boire… Remettez-vous en question. Même dans cette ambiance nonchalante, Mark montre qu’il sait où il va et cela se concrétise en 2016 où son réseau social sert même à lutter contre la discrimination. C’est dire s’il en a fait du chemin.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Henri

    Ça me dérange pas la façon dont ça a été créé. Par contre, la façon dont nos données sont utilisées, ça me dérange plus.

    J’ai l’impression de m’avoir pris une énorme carotte dans le fion ! Un truc qui te suce tes infos et va les revendre ailleurs.

    Au final, j’ai un compte Facebook et je l’en sers plus sauf pour communiquer avec des amis que j’avais perdu de longue date.

    • tuxinator

      Le service est gratuit, du coup ils compensent en vendant des données, c’est visiblement le prix à payer

      • Henri

        Exact ! J’avais entendu un gars expliquer cela : Un client, c’est celui qui paye pour un service/objet. Facebook est estimé à plusieurs milliard. Qui paye ? Cherchons celui qui paye et on trouvera qui est l’utilisateur de Facebook.

  • Alexandre Samuelian

    En 2005, Facebook était développé à l’aide des 500 millions de dollars provenant d’une banque du CIA, gracieusement donnés par David Rockefeller à son petit fils Mark Zuckerberg, ou devrais-je dire, Jacob Greenberg :)

    • tuxinator

      la belle blague