Comment les smartphones chinois se sont imposés en 2015

Date de dernière mise à jour : le 16 avril 2016 à 5 h 08 min

On ne peut pas dire que l’année 2015 ait été un grand cru sur le marché des smartphones, elle a même plutôt été une année décevante. Toutefois, un phénomène nouveau a émergé cette année : le carton des smartphones chinois. Si les autres années ils n’inquiétaient pas plus que cela leurs concurrents, en 2015 ils se sont imposés comme de véritables challengers.

En 2014, le grand public a vu émerger quelques smartphones chinois qui ont marqué les esprits. Huawei a commencé à gagné le coeur des utilisateurs, OnePlus a cartonné avec son surprenant OnePlus One et Xiaomi poursuivait sa marche en avant en Chine avec un rayonnement grandissant dans le monde.

En 2015, ces tendances se sont confirmées et les smartphones chinois se sont imposés comme de véritables challengers. Les habituelles grandes marques en ont fait les frais. On pense par exemple à HTC qui a bien du mal à sortir la tête de l’eau. En 2015, sur un marché décevant, les smartphones chinois ont vraiment cartonné.

Ventes records, Huawei tout un symbole

Si l’on regarde les derniers chiffres de Novembre 2015 du cabinet Gartner, les marques chinoises sont partout. On retrouve bien évidemment les éternels Samsung et Apple en tête du classement mais désormais les LG, HTC ou Sony sont loin derrière. Les chinois ont réussi à figurer parmi les meilleurs au monde.

Comme un symbole, Huawei est devenu le numéro 3 mondial du smartphone. Le constructeur chinois est celui qui a entamé une stratégie à l’international le plus tôt. Et ses efforts ont payé puisque Huawei a passé la barre des 100 millions de ventes. C’est la première fois qu’un constructeur chinois réussit cette prouesse. Auparavant seuls Apple et Samsung avaient réussi une telle chose.

Les autres marques ne sont pas en reste. Lenovo cartonne en Chine et en Asie depuis des années. Le rachat de Motorola lui a permis de se faire un nom à l’international. La marque Motorola est plus parlante pour les européens et les américains. Pari réussi là encore, Lenovo se classe 4ème sur le classement des constructeurs mondiaux.

Enfin Xiaomi, 5ème de ce classement, n’atteindra pas son objectif de 100 millions de ventes en 2015. Mais le chinois n’en est pas loin avec ses 73 millions d’unités vendues. Et encore, pour le moment, il vend principalement ses produits en Chine et en Asie.

Un potentiel encore énorme

Pour des marques comme Lenovo, Meizu, Xiaomi ou encore Oppo, le succès est dû principalement aux ventes effectuées en Chine. Si l’importation est une pratique qui se répand de plus en plus chez les initiés, le grand public à l’international n’a pas ce réflexe.

Ainsi, le potentiel de ces constructeurs chinois est encore énorme. Ils parviennent à s’imposer dans le monde grâce à des ventes relativement concentrées. Exemple du potentiel de l’internationalisation : Huawei. Le chinois a réussi en trois ans à peine à s’imposer dans le monde et rejoindre le podium des plus grands constructeurs.

test huawei mate s caracteristiques

Le Huawei Mate S, dernier né du constructeur chinois

Lenovo a fait le choix de racheter la marque Motorola pour s’internationaliser et c’est également un succès. Il est 4ème mondial. Et encore, Motorola revient de loin et l’image de la marque en Europe avait souffert depuis quelques années. Les récents produits proposés par Motorola comme le Moto X Force par exemple vont dans le bon sens et Motorola est en train de redorer son blason doucement mais sûrement.

Celui qui a sans doute le plus de potentiel est Xiaomi. Le constructeur chinois n’a pour le moment aucune stratégie à l’international si ce n’est dans quelques pays d’Asie. Mis à part ce marché il a réussi à se hisser à la 5ème place du classement mondial sans aucun marché à l’international. Xiaomi est absent en Europe et aux USA par exemple où il faut passer par l’importation pour obtenir un smartphone de la marque.

Autant dire que les Samsung, Apple, LG et autres ont du souci à se faire. Quand les constructeurs chinois vont commencer à s’étendre partout dans le monde, ils risquent de faire très très mal.

La formule magique : un excellent rapport qualité-prix

Savoir que les smartphones chinois cartonnent est une chose, mais comprendre pourquoi en est une autre. Si en 2015 les smartphones chinois ont tellement eu de succès c’est parce que sur un marché où les prix ne cessent de grimper pour des évolutions moindres, ils ont réussi à proposer des produits à l’excellent rapport qualité-prix.

Globalement 2015 a été une année décevante sur le marché des smartphones. Pas de vraie évolution mais l’éternel smartphone meilleur que le précédent (meilleur appareil photo, processeur etc. etc.). Mais clairement, les usages n’ont pas été bouleversés. Et le pire dans l’affaire c’est que les prix eux ont considérablement gonflé. Un smartphone haut de gamme peut aujourd’hui passer la barre des 1000 euros, c’est presque indécent.

Dans ce marché où les choses changent peu et où les prix s’affolent, les utilisateurs ont donc été séduits par la proposition des constructeurs chinois. Cela a toujours été le cas, la grand force des smartphones chinois c’est le prix.

Oui mais au début, si les smartphones étaient si abordables c’était pour une raison : ils étaient plastique de mauvaise qualité, avec des OS instables et du matériel bas de gamme. Ce qui fait que les smartphones chinois ont cartonné c’est qu’ils sont désormais de qualité.

Aujourd’hui le design des smartphones chinois est étudié, soigné, il intègre des matériaux de qualité. De même, sous la coque de nombreux modèles proposent les meilleurs composants disponibles sur le marché, les appareils photos sont redoutables et les surcouches des constructeurs ont été grandement améliorées.

Au final, les constructeurs chinois proposent des smartphones très bien équipés, qui conviendront à 99% des utilisateurs et surtout qui sont vendus à des prix défiant toute concurrence. Un OnePlus 2 coûte par exemple deux fois moins cher qu’un Galaxy S6 et est tout à fait à la hauteur (même si le S6 est meilleur).

Le carton du Honor 7

Symbole de cette percée phénoménale des smartphones chinois, le succès incroyable du Honor 7. Ce smartphone a surpris tout le monde cette année et pour cause. Il est le reflet de la stratégie des smartphones chinois à l’international.

Honor a repris tous les ingrédients nécessaires au succès de son Honor 7 : une fiche technique séduisante, un design soigné, quelques petites idées bien senties et surtout un prix très abordable de 300 euros.

La méthode est simple : pas de distributeur physique, uniquement des ventes par internet. Pas de marketing non plus, Honor s’appuie sur sa communauté sur le web. Et enfin, pas de stock, Honor a opté pour des ventes flash une fois par semaine pendant une journée.

C’est en réduisant tous ces coûts intermédiaires que la marque réussit à proposer un smartphone aussi bien équipé à un prix imbattable. Et les autres constructeurs chinois qui cartonnent en France comme OnePlus on opté pour ce même modèle économique.

Apple, Samsung, LG, HTC etc. peuvent trembler. Car si 2015 a déjà été une année extraordinaire pour les constructeurs chinois, 2016 risque bien d’être encore plus fructueuse. Pour rappel, Xiaomi envisage d’entrer sur le marché américain dès l’année prochaine, et ça risque de faire très mal.

 

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • lemaitre

    Ils n’ont pas fini de surprendre surtout xiaomi qui va atteindre le sommet. J’attends avec impatience le Xiaomi Mi5, l’argent est déjà de côté. Ce sera ça ou l’iphone 6S

  • fred

    Si seulement ca pouvait faire comprendre a sammy que les tels a 800 boules c’est plus la mode.

    • Martin

      Pas qu’à Sammy malheureusement ^^

  • Abraham Khababa

    tout les smartphones son chinois alors saïte article et ironique ou du foutage

    Deux qualités littéraires fondamentales :
    surnaturalisme et ironie. Coup d’œil individuel, aspect dans lequel se
    tiennent les choses devant l’écrivain, puis tournure d’esprit satanique.
    Le surnaturel comprend la couleur générale et l’accent, c’est-à-dire
    intensité, sonorité, limpidité, vibrativité, profondeur et
    retentissement dans l’espace et dans le temps.

    • Romain Vitt

      Oulah… Peux-tu tout remettre dans l’ordre ?

  • trollinlove

    En fait ,je pense que seul les les HTC,Sony et LG vont souffrir en 2016,Apple c’est un autre monde,pas la même clientèle et ce n’est pas qu’une question de budget,quand à Samsung,sa force marketing en fait encore un leadership,il n’y a qu’à voir le succès de ses derniers hdgs .