Pourquoi les smartphones chinois ne sont pas chers

Maj. le 8 mars 2018 à 14 h 53 min

Le marché des smartphones a été bousculé ces dernières années par l’émergence des constructeurs chinois. Oppo, Xiaomi, Honor, OnePlus, Meizu : toutes ces marques ont un point commun, elles sont chinoises et vendent des smartphones au rapport qualité-prix imbattable.

OnePlus Two comparaison smartphones asiatiques

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les smartphones chinois ne sont pas abordables parce qu’ils sont de mauvaise qualité. La vérité est ailleurs (tuu tuuu tu tuu tuuuuu tuuuuuu). Voici pourquoi les smartphones chinois ne sont pas chers.

Main d’oeuvre pas chère

La première raison qui explique les prix très abordables des smartphones chinois est le coût de la main d’oeuvre. Ce n’est un secret pour personne, le coût du travail en Chine figure parmi les plus bas du monde.

main oeuvre chinoise

Les usines chinoises tournent à plein régime dans le secteur du high-tech. Des entreprises comme Foxconn se sont par exemple construit un véritable empire. Hélas, ce coût du travail très bas impose des conditions aux employés intolérables en 2015.

Marge faibles

« Tous les constructeurs font fabriquer leur smartphones en Chine. Le coût du travail est donc le même non ? ». En effet le coût du travail est le même pour tous les constructeurs. Certains comme Apple ou Samsung peuvent même réussir à imposer un cahier des charges rigoureux pour générer plus de productivité.

La différence de prix entre un smartphone Apple et un smartphone OnePlus ou Xiaomi se fait au niveau des marges. Etant des challengers, les constructeurs chinois misent sur un excellent rapport qualité-prix pour se distinguer. Ils n’hésitent donc pas à sacrifier leurs marges pour y parvenir, pour se faire connaître. Ils ont l’avenir devant eux pour compenser ces faibles marges.

huawei mate s interface

Huawei est le parfait exemple de cette stratégie. Le constructeur a commencé à se faire connaître en proposant des smartphones performants et au design soigné à des prix imbattables. Après avoir « fait son trou » et atteint la 3ème place sur le podium des constructeurs mondiaux, l’entreprise pratique maintenant la même stratégie que Samsung ou Apple et vend ses smartphones beaucoup plus chers, avec plus de marges comme le Huawei Mate S que nous avons testé récemment.

Des produits en quantités limitées

Toujours dans un souci de réduction de coût, les constructeurs chinois ont choisi de limiter les stocks. Ceux qui ont déjà géré une entreprise le savent mieux que personne, les stocks ça coûte très cher.

En maitrisant la production à une certaine quantité, les sociétés chinoises ne prennent pas le risque de se retrouver avec des stocks sur les bras. Très important sur un marché où tous les trois mois un meilleur modèle fait son apparition. Par ailleurs ne pas voir trop grand permet également de renforcer les partenariats avec les fournisseurs. Le prestataire qui se charge de la production n’a pas non plus envie de prendre de risque.

oneplus 2 obtenir invitation

Pour écouler ces quantités limitées, chacun y va de sa petite technique. OnePlus par exemple met en place depuis ses débuts un système d’invitations pour « voir venir ». Honor pour sa part propose une vente flash par semaine en moyenne pendant 24 heures dans la limite des stocks disponibles.

Un budget marketing minuscule

Beaucoup de géants du secteur se ruinent en opérations marketing de grande ampleur. Les experts en la matière restent Samsung et Apple, encore une fois. Mais les coûts liés au marketing sont forcément répercutés sur le prix final d’un smartphone.

Afin de contenir leurs prix, les constructeurs chinois, eux, on un budget marketing proche de zéro. En fait, ils favorisent la communication via le web. La magie des réseaux sociaux et des forums fait que l’on peut vite créer le buzz aujourd’hui.

zack directeur honor france
Zack nous en a dit plus sur la stratégie marketing de Honor

Bien souvent, les marques chinoises ont une forte communauté sur Internet. Ce sont les membres de ces communautés qui deviennent les ambassadeurs de la marque. C’est un peu la technique du bouche à oreille mais à grande échelle grâce à internet et aux réseaux sociaux. Et en terme de coût, une telle stratégie c’est peanuts. Le président France de Honor en avait témoigné lors d’une interview accordée en août.

Exclusivement des ventes en ligne

Internet est donc un outil incroyable d’un point de vue marketing mais il est également pratiquement le seul canal de distribution des entreprises chinoises. Inutile de se rendre en boutique pour trouver un smartphone Honor, Meizu ou Xiaomi, il n’y en a pas.

operateurs mobiles baisse prix fin
Ne cherchez pas, vous ne trouverez pas de smartphone chinois chez un opérateur

Les chinois l’ont bien compris, le circuit de distribution « classique » fait intervenir de nombreux intermédiaires. Et dans le commerce, c’est bien connu, plus il y a d’intermédiaires plus les prix grimpent, chacun veut sa part du gâteau.

Avec des marges déjà infimes, les constructeurs chinois ont donc fait le pari de ne vendre leurs produits que sur le web. Un choix astucieux qui leur permet de tirer une fois encore les prix vers le bas. Reste que le service après-vente est moins confortable.

Pas de réelle innovation

C’est sans doute l’un des points les plus importants. Si les smartphones chinois affichent un rapport qualité-prix hors du commun c’est également parce qu’ils n’apportent pas de réelle innovation. Les grands constructeurs non plus direz-vous.

Oui et non. On ne peut pas dire qu’en terme d’usage les grands constructeurs ont révolutionné le genre, mais ils dépensent tout de même des fortunes pour trouver de nouvelles choses.

Samsung par exemple a tout de même développé ces dernières années une nouvelle technologie d’écran : l’AMOLED. Le coréen est également précurseur sur les technologies flexibles avec des écrans mais également des batteries.

batterie samsung flexible
Les fameuses batteries flexibles de Samsung

De son côté, Apple, même s’il ne crée pas de nouvelles technologies dépense également des sommes astronomiques en R&D pour utiliser au mieux les meilleurs technologies existantes. De nombreux brevets sont également déposés.

Les constructeurs chinois, eux, ne font pas tout ceci. Ils prennent ce qui existe et font un smartphone, pas meilleur qu’un autre, pas moins bon non plus, mais qui conviendra à 90% des utilisateurs. Il baisse ses coûts et ses marges au maximum et joue sur un excellent rapport-qualité prix.

Et la qualité dans tout ça ?

La stratégie des constructeurs chinois semble idéale, d’ailleurs ce n’est pas pour rien qu’ils se vendent comme des petits pains. Il faut dire aussi que les grandes marques ne cessent d’augmenter les tarifs de leurs smartphones haut de gamme. Mais alors qu’en est-il en terme de qualité ? Un smartphone à 300 euros est-il de mauvaise qualité sous prétexte que les géants du secteur vendent leurs modèles plus de 700 euros ?

La réponse est non. Non, les smartphones chinois ne sont pas de mauvaise qualité. Bien au contraire, certains n’ont rien à envier aux ténors du marché. Néanmoins, le modèle économique n’est pas dénué de défauts.

Acheter un smartphone chinois c’est aussi acheter un modèle qui n’aura pas forcément un suivi logiciel à la hauteur des espérances. Certaines grandes marques n’assurent pas plus dans ce domaine mais c’est particulièrement vrai pour les smartphones chinois.

smartphone chinois

Par ailleurs, il faut prendre en compte le service client et son savoir-faire. Si les forums sont nombreux et l’entraide est de rigueur, il faut avoir certaines connaissances pour s’en sortir et du temps. D’autres marques ont un service client plus classique où on ne s’occupe de rien.

Autant d’éléments qui jouent sur la durée de vie de l’appareil. Reste à bien cibler ses besoins et ses modes de consommation. Certains achèteront un smartphone tous les ans, auquel cas un modèle chinois est une excellente solution, d’autres tous les 3 ou 4 ans, auquel cas un modèle plus cher avec un meilleur suivi et un meilleur SAV est conseillé.

Certains encore sauront tout à fait prendre soin d’un modèle chinois à 300 euros pendant plusieurs années. Finalement c’est une question de besoins. Ah je l’ai déjà dit ? Et vous, avez-vous déjà craqué pour un smartphone chinois ? Vous font-ils envie ? Dites-nous tout.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Smartphone en panne : comment fonctionne la garantie ?

Lorsque vous achetez un nouveau smartphone, ce dernier est assorti d’une garantie légale mais en réalité, il existe plusieurs types de garantie. Voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet et la marche à suivre en cas de panne.

Pourquoi Google va ressembler de plus en plus à Apple

Le lancement du Pixel 3 en France et dans davantage de pays à travers le monde est l’aboutissement d’un retour en force de Google dans le hardware. La firme est longtemps restée en retrait sur ce point préférant développer des services et…