YouTube : Squeezie n’est plus banni de la plateforme (déjà !)

 

Squeezie, le célèbre Youtubeur français aux 16 millions d'abonnés, a vu son compte suspendu l'espace de 24 heures. Mais dans un message diffusé sur Instagram, Squeezie explique les raisons de cette mise à pied et déclare que tout a été “pardonné” par la plateforme de streaming.

squeezie
Crédits : Capture YouTube

Mise à jour du 15 juin 2021

Dans sa story diffusée le 14 juin, Squeezie s'explique : son bannissement temporaire de YouTube n'était finalement dû à un problème de droits d'auteur, mais à une vidéo “violente” dans un subreddit de 2018. La bonne nouvelle pour les fans du Youtubeur, c'est que la plateforme de vidéo lui a rapidement “pardonné” cette incartade. Squeezie n'est donc plus banni et informe ses 16 millions d'abonnés YouTube que l'académie des cancres #3 sera en ligne mercredi ou jeudi prochains.

Article du 14 juin 2021

Comme quoi, on a beau être l'un des Youtubeurs les plus populaires et les plus influents en France, les règles sont les mêmes pour tous les utilisateurs. Lucas Hauchard, alias Squeezie, en a fait l'amère expérience, comme il vient de l'annoncer sur Instagram. En effet, YouTube a décidé de suspendre le compte du vidéaste pendant une semaine, pour atteinte aux droits d'auteur sur une vidéo publiée en 2018.

La vidéo en question, qui cumule plus de 9 millions de vues, était centrée sur différentes théories du complot, et notamment les Platistes, cette célèbre communauté qui croit que la Terre est plate. “Une vidéo de 2018 qui prend un strike, interdit d'upload pendant 7 jours”, a écrit Squeezie sur son compte Instagram.

En raison de cette sanction, le Youtubeur est dans l'impossibilité de publier du contenu ou organiser des lives sur sa chaîne principale. Reste que le vidéaste continuera à proposer du contenu sur Twitch et sur sa chaîne secondaire sur YouTube. “Désolé de vous avoir déçu, je ne recommencerai plus, je suis en pleine remise en question”, a assuré Squeezie dans une story Instagram indisponible depuis.

À lire également : YouTube – les ayants-droits veulent tuer l'écoute gratuite de musique sur la plateforme

YouTube ne rigole pas avec les droits d'auteur

Pour rappel, YouTube a fait de la lutte contre les violations de droits d'auteur son cheval de bataille depuis ses dernières années. En mars 2021, la plateforme de Google a d'ailleurs lancé YouTube Checks, une fonctionnalité capable de repérer les atteintes aux droits d'auteur avant même la publication d'une vidéo. Checks s'impose désormais comme l'ultime vérification avant la publication d'une vidéo et prend un maximum de 4 minutes pour s'assurer si le contenu respecte ou non les normes établies par YouTube.

Lorsqu'une irrégularité est détectée, YouTube désactive automatiquement la monétisation de la vidéo. Checks se charge ensuite d'indiquer la marche à suivre aux vidéastes fautifs pour rétablir la monétisation de leur contenu. Comme l'a annoncé la plateforme en avril 2021, YouTube a retiré pas moins de 83 millions de vidéos et 7 milliards de commentaires en trois ans, que ce soit pour des violations des droits d'auteur, la publication de contenus violents ou racistes, et bien d'autres motifs.

Source : Midi Libre



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !