YouTube n’écoute presque jamais les utilisateurs qui ne veulent pas voir certaines vidéos

 

On aurait pu croire que YouTube se sert du retour des utilisateurs lorsqu’ils font savoir qu’ils ne veulent plus voir certains types de vidéo. Toutefois, une nouvelle étude de Mozilla montre que c’est tout le contraire. Peu importe la technique utilisée, la plateforme continue systématiquement de recommander les mêmes vidéos.

youtube tablette
Crédits : Unsplash

Comme tout réseau social YouTube use de son algorithme pour proposer à ses utilisateurs des vidéos et contenus qu’ils sont susceptibles d’apprécier. Bien sûr, il arrive que ce dernier se trompe. Il est alors possible de lui faire savoir en utilisant diverses options, telles que les boutons « Pas intéressé(e) » ou encore « Ne pas recommander la chaîne ». Seulement voilà, il s’avère que ces boutons sont, dans la majorité des cas, complètement inutiles.

C’est en effet ce que révèle la dernière étude de Mozilla sur la plateforme de streaming. En partant du principe qu’une vidéo « non voulue » est une vidéo que l’utilisateur a cherchée à ne plus voir apparaître sur son fil d’actualité, il s’avère que YouTube ignore la plupart du temps les retours de ce dernier. Par exemple, le bouton dislike, disparu de l’application l’année dernière, a empêché seulement 12 % de mauvaises recommandations par cette dernière.

YouTube ignore complètement les retours de ses utilisateurs

De la même manière, le bouton « Pas intéressé(e) » est tout aussi inutile, puisqu’il a été pris en compte dans seulement 11 % des cas. D’autres options sont légèrement plus efficaces, telles que « Retirer de l’historique de visionnage » ou encore « Ne pas recommander la chaîne », avec respectivement 29 % et 43 % de résultats positifs. Mais là encore, on est bien loin du compte de ce que peuvent attendre les utilisateurs de la part de ce système.

Sur le même sujet — YouTube : vous pouvez enfin continuer votre vidéo en quittant l’application sur iPhone et iPad, à une condition

Face à ce constat pour le moins décevant, Mozilla relève que beaucoup d’utilisateurs optent pour d’autres solutions pour enfin se débarrasser de ces mauvaises recommandations. La fondation cite ainsi comme exemple les VPN ou le basculement vers la navigation privée avant d’ouvrir YouTube. Elle recommande également de nettoyer régulièrement ses cookies de navigation pour éviter que la plateforme ne les utilise.

Source : Mozilla



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !