YouTube bannit les vidéos antivax et supprime certaines chaînes très populaires

 

YouTube prend des mesures drastiques concernant les propos tenus par les antivaccins sur sa plateforme. À compter d'aujourd'hui, toutes les vidéos mettant en doute les vaccins approuvés par les autorités seront supprimées. Dans le même temps, le service de vidéo annonce vouloir bannir de son site les “personnalités” antivax.

YouTube
Crédit photo : Unsplash

Malgré tous les garde-fous mis en place par YouTube pour alerter ses utilisateurs en matière de fake news, les vidéos diffusant de fausses informations continuent à être quotidiennement postées sur la plateforme de vidéo. Et si YouTube a déjà supprimé 130 000 vidéos antivax en un an, la plateforme de vidéo vient d'annoncer qu'elle allait mettre les bouchées doubles. Dans les jours à venir, Google va bannir tous les contenus antivax qui enfreignent son règlement sur les vaccins contre le Covid-19.

Mais la plateforme va même encore plus loin et supprime aussi dans la foulée les comptes de personnalités comme Robert F. Kennedy Jr (le neveu de John F. Kennedy) ou Joseph Mercola (un partisan de la médecine alternative). La mesure est immédiate, et à l'heure où nous écrivons ces lignes, leur compte ne sont plus accessibles.

YouTube supprime des comptes antivax très suivis

Si YouTube a fermé les yeux durant un long moment, la plateforme ne plaisante plus avec les vidéos qui remettent en cause l'efficacité des vaccins. Ainsi, le service de Google s'est retroussé les manches et déclare aujourd'hui sur son blog que ‘”le contenu qui allègue faussement que les vaccins approuvés sont dangereux et provoquent des effets chroniques sur la santé, qui prétend que les vaccins ne réduisent pas la transmission ou la contraction de la maladie, ou contient des informations erronées sur les substances contenues dans les vaccins sera supprimé.

Si ces mesures s'appliquent bien évidemment aux contenus qui s'attaquent ouvertement aux vaccins contre le Covid-19, YouTube précise également que “cela inclut un contenu qui dit faussement que les vaccins approuvés provoquent l'autisme, le cancer ou l'infertilité, ou que les substances contenues dans les vaccins peuvent suivre ceux qui les reçoivent. Nos politiques couvrent non seulement les vaccinations habituelles comme la rougeole ou l'hépatite B, mais s'appliquent également aux déclarations générales sur les vaccins.

Parmi les comptes supprimés par YouTube, on trouve celui de Robert F. Kennedy Jr, une figure du discours antivax et qui avait déjà été banni d'Instagram en février dernier pour avoir diffusé à de multiples reprises de fausses informations concernant le vaccin contre le Covid-19. On recense également le compte de Joseph Mercola, une figure du discours antivax et qui totalisait plus de 100 millions de vues sur le service de vidéo, ainsi que quelque 400 000 abonnés. D'autres chaînes ont également disparu de la plateforme, comme celle d'Erin Elizabeth ou de Sherri Tenpenny, une ostéopathe très influente et source de multiples désinformations.

A lire aussi : Facebook bannit 3000 comptes qui relaient des fake news sur les vaccins



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !