Windows 11 charge désormais les jeux plus vite en s’inspirant de la Xbox Séries X

 

Mieux vaut tard que jamais comme dit l'adage. Microsoft vient enfin de déployer l'API finale de Direct Storage, sa solution miracle pour réduire drastiquement les temps de chargement des jeux que l'on retrouve notamment sur les Xbox Series X/S. Dès aujourd'hui, les développeurs de jeux PC pourront intégrer cette technologie dans leurs titres pour “exploiter pleinement la vitesse des derniers périphériques de stockage”. 

direct storage windows
Crédits : Microsoft

Avec les Xbox Series X et Series S, Microsoft a innové sur de nombreux points, et notamment sur les temps de chargement des jeux. Pour ce faire, la firme de Redmond a développé une toute nouvelle API appelée Direct Storage. Son principe est simple : transférer les données depuis le SSD NVMe de la console vers la mémoire système, puis vers la mémoire vidéo sans passer par le CPU.

En d'autres termes, le but de l'API est de booster les performances en diminuant la charge de travail sur le CPU tout en profitant de la puissance des derniers GPU et des capacités des SSD NVMe. La fonctionnalité Quick Resume s'appuie notamment sur cette technologie. Bien entendu, Microsoft avait promis de l'intégrer sur Windows 10 et Windows 11.

À lire également : Windows 11 va bientôt vous aider à mieux régler vos paramètres HDR

L'API Direct Storage enfin disponible sur Windows 11 et 10

Il aura fallu un an à l'entreprise américaine pour concrétiser cette promesse. En ce mercredi 16 mars 2022, Microsoft vient de confirmer le déploiement de l'API finale de Direct Storage sur PC. En effet, le kit de développement logiciel pour Direct Storage est d'ores et déjà disponible, et les développeurs de jeux PC peuvent dès maintenant l'intégrer à leurs prochains titres. 

Cette version publique du SDK ouvre une nouvelle ère de temps de chargement rapide et de mondes détaillés dans les jeux PC en permettant aux développeurs d'utiliser plus pleinement la vitesse des derniers périphériques de stockage”, assure Microsoft. Comme le précise le constructeur, il ne sera pas nécessaire d'être en possession d'un SSD NVMe pour tirer profit de Direct Storage. Néanmoins, les performances seront optimales si vous êtes équipés de l'un de ces SSD dernière génération et de Windows 11.

Pour l'heure, aucun jeu n'est compatible avec cette technologie. Mais bien évidemment, les studios vont rapidement s'en emparer afin de les exploiter sur leur prochain titre. AMD doit d'ailleurs faire une démonstration des apports du Direct Storage sur Forkspoken lors de la Games Convention Center 2022 qui aura lieu en mars. La sortie du jeu a été repoussée récemment au 11 octobre 2022.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !