Windows 10 : plantage, utilisation excessive de la RAM, Google corrige les bugs de Chrome

 

Google travaille actuellement à la résolution de deux problèmes liés à Chrome sous Windows 10 : la consommation excessive de mémoire d'une part, et les crashs parfois trop fréquents d'autre part. Ces deux améliorations ne sont pas encore intégrées à l'actuelle bêta de Chrome, mais pourraient l'être très prochainement à en croire l'état de leur avancement.

Windows 10 Chrome

Si Edge utilise désormais le même moteur que Chrome, à savoir Chromium, la situation profite en réalité aux deux parties. D'un côté, Microsoft dispose désormais d'un moteur qui a fait ses preuves et a réussi à s'imposer comme la référence des navigateurs. Et de l'autre côté, Chrome bénéficie des avancées technologies apportées par Microsoft au projet Chromium : si Chrome s'améliore, c'est aussi grâce à Edge.

Mais les développeurs de Chrome s'écartent parfois des sentiers battus (par Microsoft, donc) et tentent de résoudre les problèmes du navigateur par leurs propres moyens. C'est ainsi qu'ils sont en passe de corriger deux problèmes fondamentaux liés à Chrome : la gestion de la RAM d'une part, et des plantages inexpliqués d'autre part.

Comme Edge, Chrome voudrait utiliser moins de RAM sous Windows 10

Récemment, Microsoft a élaboré une nouvelle méthode visant à réduire la consommation des ressources et baptisée Segment Heap. Microsoft a d'ailleurs annoncé une réduction de la RAM pouvant aller jusqu'à 27%. Google avait pour objectif d'en faire de même, mais a finalement opté pour son propre système intitulé PartitionAlloc-Everywhere.

En développement depuis août dernier, on était resté sans nouvelle de cette technologie. Selon les derniers rapports livrés par Google, il semble que cette méthode permet à la fois de réduire la consommation de RAM de la part de Chrome, mais améliore aussi la sécurité du navigateur. À l'heure actuelle, toutes les informations concernant ces améliorations significatives de Chrome restent du domaine privé. On ignore quand elles seront intégrées à Chrome. Google livrera très probablement davantage de détails dans les prochaines semaines. Reste désormais à savoir quelle est la méthode la plus efficace : celle de Microsoft, ou celle de Google ?

A lire aussi : Chrome 87 est plus rapide, plus performant, plus économe, voici les nouveautés de la mise à jour

Google souhaite réduire et mieux contrôler les plantages de Chrome

Dans le même temps, Google teste différents scénarios liés à la fonctionnalité TerminateProcess. L'un d'entre eux montre qu'il est possible de réduire le nombre de plantages de Chrome. Les développeurs du navigateur précisent que quitter un processus de manière “propre” est difficile et coûteux, notamment lorsque le logiciel est complexe. La nouvelle méthode envisagée par l'équipe en charge du développement de Chrome devrait donc éviter certains plantages liés à la gestion des processus sous Windows 10.

Là encore, on ne dispose d'aucune visibilité sur l'intégration de cette gestion des processus. La fonctionnalité en question n'ayant pas encore été ajoutée à l'actuelle bêta de Chrome, il semble pour l'instant peu probable que l'une d'entre elles soit disponible avec la version 88, qui sortira le 19 janvier 2021. Le 2 mars 2021, date à laquelle sera diffusée la version 89 de Chrome, paraît déjà un peu plus envisageable. En attendant, afin de guetter l'arrivée de ces deux nouvelles fonctionnalités, il est toujours possible de télécharger l'une des préversions de Chrome (Bêta, Dev ou Canary). Elles permettent de tester en avant-première toutes les nouveautés qui seront ajoutées au navigateur, parfois des mois à l'avance.

Source : Windows Latest



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !