Windows 10 : Microsoft va enfin révéler le contenu des données qu’il collecte en permanence !

Maj. le 5 avril 2018 à 19 h 42 min

Windows 10 collecte sous couvert de « télémétrie » quantité de données sur votre ordinateur. Ce qui ne plaît bien évidemment pas à tous les utilisateurs, d’autant que selon les versions de l’OS il est le plus souvent impossible de désactiver cette collecte. Pour ne rien arranger, ces données sont chiffrées, empêchant de savoir exactement ce que Microsoft récupère. La firme s’apprête néanmoins à faire sa glasnost : la prochaine mise à jour de Windows 10 intègrera un nouvel utilitaire qui permet d’aller explorer vos données ! Mais déjà les premières captures font craindre un manque cruel de documentation pour vraiment pouvoir les interpréter…

windows 10 espion

Windows 10 n’est pas forcément réputé pour son respect de la vie privée. La faute, sans doute, à des procédés quelques peu agressifs alors que Microsoft n’a pas hésité à imposer la « télémétrie », autrement dit la collecte de données, sur la plupart des versions de Windows 10 (qui n’est pourtant pas gratuit). Déjà depuis la mise à jour Creators Update il était devenu possible de savoir dans les grandes lignes les données collectées en cas de collecte « basique » : publicités, utilisation de produits, diagnostics, reconnaissance vocale et localisation. Mais cette liste restait encore très incomplète et ne donnait pas d’indication sur le contenu des données collectées en cas de collecte « complète ».

Windows 10 : Microsoft lève un peu plus le voile sur les données qu’il collecte en permanence

Or, la prochaine mise à jour majeure de Windows 10, que l’on attend en mars ou en avril, va installer une nouvelle application : Windows Diagnostic Data Viewer. Celle-ci permet enfin de voir ce qui est collecté. Hélas, les données ne sont pas présentées de la manière la plus claire qu’il soit pour un utilisateur lambda : il faut en effet se contenter de sortes de lignes de code avec des paires paramètres-valeurs. Outre cette présentation, on regrette que les valeurs soient souvent la forme de chiffres obscurs qui ne semblent pas faciles à déchiffrer. La documentation fournie par Microsoft précise certaines catégories, mais pas les valeurs.

C’est donc un progrès énorme, sans être vraiment satisfaisant : Microsoft fait oeuvre de transparence, et semble nous dire « il n’y a pas de secret sur ce qu’on collecte ». Mais dans le même temps, ne met pas encore l’utilisateur en position de toujours savoir ce qui est collecté. Il faudrait pour cela une documentation détaillée permettant de connaître la signification de toutes les valeurs. L’absence de ce guide a donc de quoi faire tiquer sur les intentions réelle de la firme : s’agit-il juste d’améliorer son image sans prendre le risque de transformer l’essai ?

On peut néanmoins voir cela comme une première étape : les utilisateurs avertis pourront sans doute avec le temps réussir à obtenir la signification de ces chiffres. Pourquoi selon vous, Microsoft est-il si frileux à révéler complètement les données qu’il collecte ? Cela suggère-t-il qu’il faut en fait vraiment s’inquiéter ? Partagez votre opinion dans les commentaires de cet article ! Voici une capture d’écran du logiciel et de ses données fournie par Microsoft :

windows 10 diagnostic data viewer

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Windows 10 : un bug chez Microsoft désactive des licences

Windows 10 a causé de nombreux soucis d’activation à certains utilisateurs du système d’exploitation. En effet, les serveurs de Microsoft ont été touchés par un bug invitant les utilisateurs de l’édition professionnelle à installer la version familiale. L’incident est en…

Windows 10 : Amazon Alexa peut désormais remplacer Cortana sur PC

Le Microsoft Store de Windows 10 propose désormais l’application Amazon Alexa. Un nouveau concurrent vient marcher sur les plates-bandes de Cortana. Pour le moment, la langue française n’est pas encore prise en charge en revanche, alors que l’assistant vocal du géant parle…