Windows 10 : Microsoft promet « encore plus de transparence » sur les données qu’il collecte

Microsoft promet d’être « encore plus transparent » sur les données qu’il collecte, en particulier dans Windows 10 et les autres produits et services de la firme. Ce qui implique une meilleure séparation entre la collecte « obligatoire » nécessaire au fonctionnement des produits de la firme, et la collecte « optionnelle » que les utilisateurs pourront désactiver. En outre, Microsoft mettre à disposition du public et des entreprises des informations plus précises sur les données collectées, et publiera un rapport bi-annuel sur la vie privée. 

WIndows 10 collecte de données vie privée

Microsoft souhaite aller plus loin dans la transparence autour des données collectées via ses produits et services. Non pas que cela soit la première fois : Microsoft avait déjà mise à disposition un outil, Windows Diagnostic Data Viewer, permettant d’examiner le détail des données de télémétrie collectées dans Windows 10. Une application extrêmement mal documentée, si bien qu’à part des catégories générales, il n’était pas vraiment possible de connaitre une grande partie des données collectées par la firme à partir de cet outil.

Windows 10, Office 365… : plus de transparence dans la collecte de données par Microsoft

C’est donc en gardant ce contexte en tête que l’on apprend aujourd’hui que Microsoft promet « plus de transparence » et de contrôle autour des données collectées. Cela signifie concrètement trois choses : d’abord, « dans tous nos produits majeurs, nous catégoriserons les données que nous collections via les appareils comme requises ou optionnelles ». La collecte requise restera, comme son nom l’indique, obligatoire. Microsoft explique que cette collecte a lieu pour permettre aux « produits et services de fonctionner comme attendu […] et aider à renforcer la sécurité ».

Lire également : Vie privée – Apple jugé moins bon que Microsoft, Facebook et Amazon parmi les pires entreprises

Dans le détail, Microsoft explique que « ces données requises incluent des choses comme les termes de vos recherches pour que nous puissions vous fournir des résultats pertinents, l’adresse IP, le type et la version de votre appareil pour que nous puissions lui donner la connectivité à nos services de cloud et des matches de sécurité qui protègent et sécurisent l’expérience utilisateur, ainsi que des données de diagnostiques pour que nous puissions détecter des failles significatives dans les fonctionnalités ». 

Microsoft explique que dans certains cas « un client peut contrôler si ces données requises sont collectées en décidant d’utiliser ou non les fonctionnalités du produit ou fonctions qui dépendent des données collectées ». Un choix qui concernera vraisemblablement uniquement les clients professionnels. Les données optionnelles seront en revanche désactivables par tous les utilisateurs. Microsoft mettra en place un panneau permettant de sélectionner ces données – panneau qui s’affichera lors de l’installation des produits majeurs de la firme.

Lire également : Windows 10 – le respect de la vie privée au cœur de la prochaine mise à jour

Par ailleurs, Microsoft annonce qu’il mettra à disposition une documentation détaillée pour décrire les données collectées dans chaque catégorie, « d’une manière facile à comprendre », précise la firme. Enfin, la firme publiera deux fois par an un rapport sur privacy.microsoft.com pour expliquer la politique de collecte de données de Microsoft, et éventuellement mettre en lumière « pourquoi [Microsoft] pense qu’il faut collecter de nouvelles données requises ». Pensez-vous que ces efforts sont suffisants ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Windows 7 et Windows XP : installez cette mise à jour en urgence !

Windows 7 et Windows XP reçoivent une mise à jour de sécurité d’urgence. Microsoft déploie en effet un correctif afin de protéger les utilisateurs d’une grave faille, qui pourrait permettre la propagation d’un ransomware aussi dangereux que Wannacry sur votre…

Windows 10 est installé sur 825 millions d’appareils

Windows 10 continue de s’imposer sur nos appareils : le système d’exploitation a désormais dépassé la barre des 825 millions d’installations et se rapproche doucement du seuil symbolique du milliard. La navigateur Microsoft Edge pour mobile est par contre plutôt…

Le Microsoft Store sur Windows 10 Mobile, c’est fini

Windows 10 Mobile continue de couler. L’OS ne supporte pas la dernière version du Microsoft Store, confirmant que la firme de Redmond a complètement abandonné son système d’exploitation, dont la mort est programmée pour janvier 2020. Cela sent encore un…