Windows 10 : la mise à jour KB4592438 provoque un écran bleu de la mort, téléchargez vite le correctif

 

Les dernières mises à jour de Windows 10 entraînent des freezes et des écrans bleus du PC. En cause : l'outil Chkdsk, qui corrige habituellement les erreurs du système de fichiers d'un disque dur. Microsoft a cependant déployé un correctif.

PC Windows 10 Ecran Bleu

Si vous avez installé les mises à jour KB4586853 ou KB4592438 de Windows 10, vous avez peut-être constaté un problème avec l'outil Chkdsk. Le simple fait de lancer une commande à l'aide du logiciel peut provoquer un écran bleu de la mort (ou vert, c'est selon, mais le résultat est le même).

«Un petit nombre de périphériques qui ont installé la mise à jour ont signalé que lors de l'exécution de chkdsk / f. Leur système de fichiers pourrait être endommagé et l'appareil pourrait ne pas démarrer», explique Microsoft. L'éditeur a rapidement travaillé sur un correctif, lequel est en cours de déploiement.

Windows 10 : vous pouvez désormais récupérer des fichiers supprimés définitivement

L'outil Chkdsk fait planter le PC, qui redémarre alors en boucle

Pour rappel, Chkdsk permet vérifier et de corriger les erreurs d'un disque dur, d'un SSD ou d'une clé USB. En entrant la commande c: /f chkdsk sur une partition d'un SSD, certains utilisateurs rapportent un problème du périphérique de stockage. En théorie, il convient de redémarrer le PC pour que tout rentre dans l'ordre, et éviter de lancer de nouveau l'application en question. En pratique, ce n'est pas si évident.

Un utilisateur explique sur le forum de Microsoft avoir lancé la commande Chkdsk depuis une console PowerShell en mode administrateur. Si la commande a semblé fonctionner, le PC a redémarré, puis a tenté de relancer Chkdsk. Celui-ci a alors échoué dans sa tâche, a essayé de diagnostiquer le problème rencontré au démarrage, et a fini par afficher l'écran de récupération.

Une mise à jour est d'ores et déjà disponible

Ce n'est pas le premier bug que rencontre la mise à jour KB4586853. Il y a quelques semaines, c'était un problème de pilotes que Microsoft a dû corriger . Ici encore, l'éditeur de Redmond a pu résoudre assez rapidement le problème de Chkdsk pour l'ensemble des appareils concernés.

Néanmoins, la diffusion du correctif peut prendre jusqu'à 24 heures. Afin d'accélérer le processus, Microsoft conseille de redémarrer le PC. Dans le même temps, l'éditeur de Redmond explique aussi comment accéder à Chkdsk, au cas où vous auriez déjà tenté de le faire, et auriez endommagé le système de fichier :

  • Après plusieurs démarrages infructueux de l'ordinateur, vous devriez accédez automatiquement la console de récupération
  • Sélectionnez les Options avancées
  • Dirigez-vous sur l'Invite de commandes depuis la liste des actions possibles
  • Une fois l'invite de commande ouverte, tapez chkdsk / f
  • Autorisez chkdsk à terminer l'analyse. Cela peut prendre un peu de temps. Une fois terminé, tapez exit
  • L'appareil devrait maintenant démarrer comme prévu. S'il redémarre dans la console de récupération, sélectionnez Quitter et passez à Windows 10.

Une fois toutes les étapes ci-dessus appliquées, votre PC est capable de lancer automatiquement chkdsk au redémarrage pour corriger les erreurs logiques ou physiques, sans subir le moindre plantage.

Source : Windows Latest

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !