Wear OS va bientôt permettre à toutes les applications d’avoir leur Widget

 

Google a récemment modifié le code source de Wear OS. Grâce à cela, les applications pourront bientôt bénéficier de leurs propres Tuiles, des widgets spécifiques au système d’exploitation pour les smartwatchs. Ce changement Jusqu’à présent, cette fonction n’était accessible qu’aux applications développées par Google.

google wear os tuile appli

En 2019, lors du Google I/O, le géant de Mountain View présentait une nouvelle version de Wear OS, son système d’exploitation pour montre connectée. L’une des nouveautés dévoilées s’appelle Tile, que vous pouvez appeler Tuile en langue de Molière. Grâce à elle, Google apportait à Wear OS un système pour personnaliser l’interface et l’agrémenter d’informations personnalisées. Retrouvez en fin de cet article la vidéo officielle de présentation des Tuiles.

Lire aussi – L’Apple Watch pourrait bientôt mesurer la pression sanguine

Ces tuiles se présentent comme des écrans dédiées. Vous glissez vers la gauche ou la droite pour passer d’une tuile à une autre. Jusqu’à l’été 2020, Wear OS imposait une limite en termes de nombre de tuiles affichables : 5. En septembre dernier, Google supprimait cette limite, laissant entendre qu’il pourrait y en avoir davantage à utiliser. Car, jusqu’à maintenant, les développeurs d’application ne peuvent tirer parti des Tuiles : seul Google y est autorisé.

Bientôt, les Tuiles seront enfin… utiles

Mais cela devrait bientôt changer. En effet, Google a opéré un changement dans Android Open Source Project. Notamment dans la partie dédiée à Wear OS. Une nouvelle entrée confirme l’arrivée prochaine d’une API (une interface entre l’application et le système d’exploitation) dédiée aux Tuiles. Grâce à celle-ci, toutes les applications pourront intégrer une Tuile. Le but est simple : étoffer considérablement l’utilité des Tuiles. Reste à savoir quand Google permettra aux développeurs de s’y connecter. Le prochain Google I/O pourrait être la bonne occasion.

Il existe plusieurs environnements pour les montres connectées. Nous connaissons Tizen chez Samsung que vous retrouvez par exemple dans la Galaxy Watch 3, lancé en août 2020. Et nous connaissons le système propriétaire de Huawei qui anime la récente Watch GT2 Pro ou la Honor GS Pro. Mais seuls WatchOS chez Apple et Wear OS chez Google peuvent être considérés comme des systèmes d’exploitation moderne où des applications peuvent enrichir l’expérience, comme sur PC et smartphone. Et nous avons hâte de voir enfin une proposition dans le camp d’Android capable d’aller chercher iOS sur son point fort : la richesse de l’usage. L’ouverture des Tuiles en sera à l’évidence une grande étape.

Source : 9to5Google



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
honor
Band 6 : Honor présente son bracelet connecté à très grand écran

Honor a présenté son bracelet connecté Band 6. S’il avait déjà été officialisé en novembre dernier pour le marché chinois, nous avons aujourd’hui la confirmation qu’il sera vendu partout dans le monde. La particularité du Band 6 est d’être équipé…

apple watch
L’Apple Watch pourrait bientôt mesurer la pression sanguine

Apple aimerait faire des Apple Watch des capteurs de pression sanguine. Un nouveau brevet décrit comment un simple capteur de pression rudimentaire associé à des “facteurs de correction”, vraisemblablement une manière voilée de parler d’intelligence artificielle, permettrait des mesures aussi…

oneplus watch
OnePlus : une smartwatch est en préparation, c’est officiel

OnePlus travaille sur une smartwatch. C’est Peter Lau, le PDG de OnePlus, qui l’annonce. Si l’existence de cette montre connectée est confirmée, rien n’indique cependant qu’elle tournera sur Wear OS. Avec ce produit, OnePlus s’attaque à un nouveau format, après…

apple watch lidl
Lidl lance sa propre Apple Watch à 39,99€

Lidl cherche de nouveau à concurrencer Apple en lançant sa propre montre connectée à seulement 39,99€. Compatible avec les smartphones Android et iOS, cette “Apple Watch ” low cost se révèle tout de même bien moins fonctionnelle, en ne relevant que…