Volkswagen : le nouveau patron préfère l’essence synthétique à l’électrique

 

Après 4 ans à la tête du constructeur allemand Volkswagen, Herbert Diess rend son tablier. C’est l’actuel PDG de Porsche, qui aura la lourde tâche de lui succéder. Au-delà du changement de dirigeant, c’est surtout la stratégie de Volkswagen qui pourrait complètement changer. Si Herbert Diess était un fervent défenseur de l’électrique, Olivier Blume n’a jamais caché son attrait pour l’essence synthétique.

Volkswagen
Crédit photo : Unsplash

Pressenti depuis des semaines, le départ de Herbert Diess actuel PDG du groupe Volkswagen est désormais officiel. PDG depuis 2018, il a décidé de céder son fauteuil à un autre grand nom de l’automobile à savoir Olivier Blume. Ce dernier n’est autre que le PDG actuel de Porsche. Pour l’heure, on ignore s’il va cumuler les deux postes ou s’il démissionnera de Porshe. La seule certitude que nous avons actuellement est que ce changement de direction ne sera pas sans conséquence.

Pour revenir sur le parcours de Herbert Diess, il a eu le mérite de sortir le groupe du Dieselgate. C’est aussi lors de sa présidence que le groupe a vu sa nouvelle gamme 100 % électrique constituée de 3 modèles et des ventes records. Tout n’a pas été rose pour lui, car il a dû faire face à certains blocages. Les plus marquants restent les retards accusés dans les lancements. De surcroît, ses rapports avec les syndicats et les actionnaires n’auront pas toujours été très cordiaux. Olivier Blume aura donc du pain sur la planche et logiquement, il sera attendu au tournant pour voir s’il s’inscrit dans la continuité de son prédécesseur ou dans la rupture.

Olivier Blume est plus fasciné par le carburant renouvelable que l’électrique

Contrairement à Herbert Diess qui a toujours affiché une certaine franchise sur sa position quant à l’électrique, Olivier Blume garde le flou. Tout au long de sa présidence chez Porsche, il a soutenu l’essence synthétique. Tandis que son homologue chez Volkswagen était un fervent défenseur du modèle développé par Tesla, qu’il n’a pas hésité à concurrencer avec l’ID Aero.

Si Porsche investit autant sur le carburant renouvelable actuellement, c’est aussi en partie grâce à Olivier Blume. D’ailleurs, Porsche a investi près de 75 milliards de dollars sur ce carburant composé d’hydrogène et de dioxyde de carbone. Ceci ne veut pas dire que le nouveau PDG de Volkswagen est contre la transition vers l’électrique. Tout au contraire, avec son implication dans la sortie de la Taycan et bientôt les Cayennes et Macan, Olivier Blume montre qu’il peut soutenir des projets 100 % électriques. Difficile donc d’anticiper sur la stratégie que va adopter la nouvelle direction. Mais au moins, on sait que le nouveau patron dispose d’une alternative sérieuse à l’électrique.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !