Vol de voiture : les modèles avec clé main libre sont plus faciles à dérober, selon Que Choisir

 

Le magazine Que Choisir a publié un dossier sur le vol des voitures équipées du système clé main libre. Celui-ci explique que ces véhicules peuvent être très facilement volés grâce à une technique appelée « mouse-jacking ». Sur les 333 modèles testés, seulement 5 sont parvenues à lui résister.

L’Audi A5 est l’une des seules à résister au Mouse-Jacking

Avant, pour voler une voiture, vous aviez deux solutions. Vous chapardiez la clé au propriétaire. Ou vous entriez dans le véhicule avec effraction. Mais les techniques ont évolué, à l’image des technologies embarquées dans les automobiles. Des centaines de modèles sont proposés avec une option appelée « Keyless » que les marques françaises ont traduit par « clé main libre ». Votre « clé » est un boitier récepteur courte-distance de la taille d’une petite télécommande. Quand vous la portez et que vous vous approchez de votre véhicule, ce dernier la détecte, déverrouille les portières et active le bouton de démarrage.

Lire aussi – Ils volent une Tesla Model S en moins de 30 secondes, vidéo

Dans un dossier publié cette semaine et titré « Les voleurs ont les mains libres », le magazine de l’association UFC Que Choisir révèle que les techniques de vol de voiture profitent aussi de ces avancées technologiques. L’une de ces techniques s’appelle « Mouse-Jacking ». Elle a été utilisée sur une grande proportion des 140 000 vols de voitures perpétrés en France en 2019.

Voici comment cela fonctionne : une voiture Keyless émet régulièrement un signal basse-fréquence pour détecter la présence de la clé main libre. Grâce à un boitier spécifique, le voleur capte ce signal, en tire certaines informations qu’il transmet ensuite à une clé-leurre. Celle-ci se fait ainsi passer pour la clé légitime du propriétaire, ce qui active le déverrouillage de la voiture et le déblocage du bouton d’allumage. Le vol se fait sans effraction, dans la douceur et très rapidement.

333 modèles testés, 5 ont résisté

Dans son dossier, l’UFC Que Choisir a testé 333 modèles de voitures équipées du système clé main libre. Sur ce panel, seuls 5 modèles ont réussi à résister au « Mouse-Jacking ». Quatre sont des modèles du groupe Jaguar-Land-Rover. La dernière est une Audi. Toutes les autres ont échoué. Le magazine explique certaines techniques pour se prémunir face à ce type d’attaque. Installer un antivol mécanique par exemple, ou s’assurer que la clé main libre soit positionnée loin des murs et des portes pour éviter qu’un voleur ne capte son signal.

Le dossier évoque également les parades technologiques possibles pour développer des systèmes d’ouvertures sans clé, mais sécurisés. L’article évoque par exemple les clés virtuelles stockées dans les smartphones, une solution qui nous rappelle celle présentée par Apple en début de semaine avec iOS 14 et BMW. Il existe également un système utilisant un détecteur de mouvement dans la clé main libre pour avertir la voiture si le propriétaire est en chemin. Si la clé ne bouge pas, la voiture ne la cherche plus. Et elle n’émet donc plus ce fameux signal.

Source : UFC Que Choisir



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Tesla Model 3
Tesla : Elon Musk pourrait lancer une voiture compacte uniquement en Europe

Tesla pourrait lancer une voiture plus compacte uniquement destinée au marché européen, estime Elon Musk, PDG et fondateur du groupe. Plus abordable que les autres véhicules électriques du catalogue Tesla, cette édition plus passe partout serait taillée pour les routes exiguës…