Les voitures électriques ne sont pas plus dangereuses que les autres, révèlent des crash-tests

Maj. le 13 novembre 2019 à 22 h 51 min

Non, les voitures électriques ne sont pas plus dangereuses que les véhicules équipés d’un moteur thermique. D’après les crash-tests réalisés avec une Renault Zoé et trois Nissan Leaf par un organisme allemand, il n’est pas plus risqué de se déplacer à bord d’une voiture électrique que d’une auto traditionnelle. 

voitures électriques crash tests

Ce 12 novembre 2019, Dekra, la « Deutscher Kraftfahrzeug-Überwachungs-Verein » (Association allemande d’inspection des véhicules à moteur), a publié les résultats d’une série de crash-tests extrêmes sur son site web. Dans le cadre d’un projet de recherche mené conjointement avec la faculté de médecine de l’Université de Göttingen, Dekra a soumis une Renault Zoe et trois véhicules Nissan Leaf à plusieurs tests de collision. Il s’agit des voitures électriques les plus vendues en France avec la Tesla Model 3.

Lors des tests, les chercheurs ont simulé divers scénarios de collisions avec un arbre à des « vitesses bien supérieures à celles normalement appliquées dans les crash-tests standard ». Les tests ont en effet été effectués à des vitesses allant de 60 km / h à 84 km / h. Un crash test classique ne dépasse pas les 50 km/h en Europe. Malgré ces conditions extrêmes, les véhicules électriques testés se sont montrés aussi sécurisés que les voitures équipés d’un moteur thermique.

Lire également : Tesla dévoile le crash test officiel de la Model 3 en vidéo

« Les dommages causés par les crash-tests sont comparables à ceux des véhicules à moteur conventionnel. Le système à haute tension des véhicules électriques s’est arrêté de manière fiable lors de l’accident. Et malgré le fait que la batterie ait été gravement déformée, aucun incendie ne s’est déclaré » explique Markus Egelhaaf, chercheur spécialisé dans les accidents chez Dekra.

Les chances de survie lors d’une collision frontale avec un arbre à 84 km/h sont aussi minces pour les automobilistes d’un véhicule électrique qu’une voiture à propulsion thermique. « Les principaux constructeurs de véhicules électriques ont atteint au moins le même niveau de sécurité que les voitures à moteur à combustion » conclut le chercheur.

A ce titre, on rappellera que la Tesla Model 3 a obtenu la note maximale au test européen de sécurité des passagers de l’Euro NCAP, l’organisme européen qui évalue la sécurité des véhicules neufs. Même son de cloche pour la Renault Zoe et la Nissan Leaf. « Personne n’a besoin de se sentir moins en sécurité dans une voiture électrique que dans une voiture à moteur conventionnel » conclut Dikra.

voitures électriques crash tests
voitures électriques crash tests

Source : Dekra



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
BMW tease le Concept i4, sa très attendue berline électrique

BMW devrait dévoiler une version proche de la production duConcept i4, sa première berline électrique, au salon automobile de Genève qui ouvre ses portes le 3 mars 2020. Une coure vidéo tease ses lignes élancées, sans totalement lever le voile…

Tesla Model Y : les livraisons débuteront en mars 2020

La Tesla Model Y fera ses débuts bien plus tôt que prévu. Tesla a commencé à envoyer les premiers mails annonçant la réception des commandes pour le mois prochain. Le constructeur a une avance considérable sur son calendrier initial qui…

Cadillac présentera son premier cross-over 100 % électrique en avril 2020

La marque américaine Cadillac a prévu de dévoiler son premier véhicule équipé d’une motorisation entièrement électrique au mois d’avril. Le modèle, un cross-over de taille moyenne, avait déjà fait l’objet d’un teaser lors d’une conférence organisée en janvier. Ce lancement…

Tesla : qui sont vraiment les clients de la marque en France ?

Tesla commence à s’imposer en France sur le marché des voitures électriques. La marque est le 2e vendeur de véhicules de ce type dans l’hexagone, derrière Renault. Une enquête AAA Data – Les Echos révèle le profil particulier des clients…