Les voitures électriques ne sont pas plus dangereuses que les autres, révèlent des crash-tests

Maj. le 13 novembre 2019 à 22 h 51 min

Non, les voitures électriques ne sont pas plus dangereuses que les véhicules équipés d’un moteur thermique. D’après les crash-tests réalisés avec une Renault Zoé et trois Nissan Leaf par un organisme allemand, il n’est pas plus risqué de se déplacer à bord d’une voiture électrique que d’une auto traditionnelle. 

voitures électriques crash tests

Ce 12 novembre 2019, Dekra, la « Deutscher Kraftfahrzeug-Überwachungs-Verein » (Association allemande d’inspection des véhicules à moteur), a publié les résultats d’une série de crash-tests extrêmes sur son site web. Dans le cadre d’un projet de recherche mené conjointement avec la faculté de médecine de l’Université de Göttingen, Dekra a soumis une Renault Zoe et trois véhicules Nissan Leaf à plusieurs tests de collision. Il s’agit des voitures électriques les plus vendues en France avec la Tesla Model 3.

Lors des tests, les chercheurs ont simulé divers scénarios de collisions avec un arbre à des « vitesses bien supérieures à celles normalement appliquées dans les crash-tests standard ». Les tests ont en effet été effectués à des vitesses allant de 60 km / h à 84 km / h. Un crash test classique ne dépasse pas les 50 km/h en Europe. Malgré ces conditions extrêmes, les véhicules électriques testés se sont montrés aussi sécurisés que les voitures équipés d’un moteur thermique.

Lire également : Tesla dévoile le crash test officiel de la Model 3 en vidéo

« Les dommages causés par les crash-tests sont comparables à ceux des véhicules à moteur conventionnel. Le système à haute tension des véhicules électriques s’est arrêté de manière fiable lors de l’accident. Et malgré le fait que la batterie ait été gravement déformée, aucun incendie ne s’est déclaré » explique Markus Egelhaaf, chercheur spécialisé dans les accidents chez Dekra.

Les chances de survie lors d’une collision frontale avec un arbre à 84 km/h sont aussi minces pour les automobilistes d’un véhicule électrique qu’une voiture à propulsion thermique. « Les principaux constructeurs de véhicules électriques ont atteint au moins le même niveau de sécurité que les voitures à moteur à combustion » conclut le chercheur.

A ce titre, on rappellera que la Tesla Model 3 a obtenu la note maximale au test européen de sécurité des passagers de l’Euro NCAP, l’organisme européen qui évalue la sécurité des véhicules neufs. Même son de cloche pour la Renault Zoe et la Nissan Leaf. « Personne n’a besoin de se sentir moins en sécurité dans une voiture électrique que dans une voiture à moteur conventionnel » conclut Dikra.

voitures électriques crash tests
voitures électriques crash tests

Source : Dekra

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
BMW va intégrer Android Auto dans ses voitures des juillet 2020

Android Auto débarque enfin sur les voitures BMW : le constructeur vient d’annoncer mercredi 11 décembre 2019 que l’infotainment de Google propulsé par votre smartphone apparaitra sur tous les véhicules dotés de iDrive 7.0 et de Live Cockpit Professional. Vous…

Tesla Cybertruck : déjà 146 000 réservations, et alors ?

Jeudi dernier, Tesla a dévoilé son Cybertruck, un pick-up électrique au look futuriste profitant d’une autonomie de 800 km. Le prix du véhicule démarre à 39 900 dollars, et peut atteindre 69 900 en fonction du moteur. Des performances et…

Uber enregistrera bientôt vos conversations dans la voiture, voici pourquoi

Uber enregistrera bientôt vos conversations dans la voiture. L’entreprise de VTC veut accroître la sécurité des passagers et responsabiliser les conducteurs. Il sera possible de déclencher l’enregistrement via un nouveau bouton sur l’application mobile. Testée à partir de décembre 2019…