Voici les nouvelles batteries lithium promettant 5 fois plus d’autonomie

Maj. le 20 février 2018 à 21 h 26 min

N’importe quel possesseur de smartphone a un jour râlé contre sa batterie, que celle-là fasse constamment des performances médiocres ou qu’elle s’éteigne lorsqu’on a le plus besoin, elles nous mènent la vie dure. Nous pourrions tout faire avec de meilleures batteries. Désormais les chercheurs ont peut-être trouvé une solution.

A lire : Comment savoir si il est temps de remplacer votre batterie ?

batterie-lithium-nouvelle-generation

Après la batterie au lithium-ion qui n’explose pas, une équipe internationale de scientifiques a développé une batterie qui pourrait contenir 5 fois plus d’énergie que celles que nous connaissons aujourd’hui. Ce prototype est appelé batterie au « lithium-air », car quand vous la déchargez, elle relâche de l’oxygène.

La version actuelle de ces batteries utilise du peroxyde de lithium. Le positif de la batterie a un lithium métallique qui réagit avec l’oxygène dans l’air, conservant l’énergie au sein de la liaison chimique. Ce peroxyde n’est néanmoins pas le plus efficace, parce qu’il se lie de manière serrée avec le lithium, les chercheurs sont donc en quête d’une alternative. Il faut aussi savoir que la capacité de la batterie ne fait pas tout.

L’équipe a donc développé un nouveau prototype qui stocke de l’énergie dans du superoxyde de lithium, qui peut se dégrader plus rapidement, produisant ainsi une meilleure efficacité et une bonne autonomie. Le peroxyde est un ion d’une molécule d’oxygène où deux électrons sont manquants tandis que le superoxyde n’en a qu’un de manquant.

Ainsi quand la batterie est chargée, le lithium devient un ion positif et réagit avec les oxydes. Lorsque l’on utilise, le lithium et l’oxyde se séparent, relâchant l’énergie engrangée.

Le superoxyde de lithium a un autre énorme avantage : c’est un système fermé comme les batteries au lithium-ion de nos terminaux actuels, ce qui signifie qu’il n’a pas besoin d’une consommation supplémentaire d’oxygène ou d’un retrait de composants, il a juste besoin d’être rechargé comme les batteries que nous utilisons aujourd’hui.

Larry Curtiss, un des co-auteurs de la recherche annonce ainsi dans un communiqué :

Cette découverte ouvre un chemin pour un potentiel développement d’une nouvelle forme de batteries. Même si il y a encore besoin de beaucoup de recherche, le cycle de vie prolongé d’une batterie est ce que nous attendions.

Et vous, que pensez-vous de cette découverte ? Pensez-vous qu’elle changera la manière que l’on a de gérer l’autonomie de nos smartphones et autres terminaux ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !