Brave 1.0 : le navigateur plus rapide et plus sécurisé que Chrome sort enfin de la bêta

Brave sort enfin de la bêta sur Android, iOS, Windows, macOS mais aussi sur Linux. Le navigateur est annoncé 3 à 6 fois plus rapide que Google Chrome et Firefox. Son autre argument, c’est la confidentialité et la sécurité des utilisateurs. Fini les pratiques douteuses concernant votre vie privée et vos données personnelles.

Brave 1.0

La bêta de Brave a réussi à convaincre près de 9 millions d’utilisateurs actifs dans le monde. Le navigateur open source qui mise tout sur la vie privée et qui promet la rupture avec Google Chrome est enfin arrivé en version 1.0, ce qui marque son lancement officiel. « Il offre une navigation 3 à 6 fois plus rapide que la concurrence », annonce l’éditeur dans un communiqué de presse publié sur son site. Le navigateur met également fin « au capitalisme de la surveillance avec une plate-forme privée de paiement et de publicité qui profite aux utilisateurs, aux annonceurs et aux éditeurs ».

Brave est construit autour du noyau Chromium, le même que Google Chrome mais se veut plus exemplaire sur le traitement et l’exploitation de vos données personnelles. « De nos jours, les internautes sont trackés, étiquetés et exploités. Cela porte non seulement atteinte à leur vie privée, mais ralentit le chargement des pages, nuit à l’autonomie et à l’expérience utilisateur », explique l’éditeur.

Brave 1.0 réinvente le modèle de la publicité sur le Web

Brave promet de donner la priorité à la sécurité et à la vie privée des utilisateurs en bloquant automatiquement les trackers publicitaires, les annonces tierces et les vidéos en lecture automatique. Cette philosophie, le navigateur la partage avec Firefox qui bloque depuis peu le pistage et le profilage publicitaire des internautes. L’occasion de rappeler que Brendan Eich, le créateur de Brave est l’un des co-fondateurs de la Mozilla Foundation.

Le navigateur utilise un modèle publicitaire différent des concurrents. Brave Rewards est un système de publicités axé sur la vie privée. Le choix des annonces diffusées s’effectue sur la base de données disponibles directement sur l’appareil de l’utilisateur. En clair, ces données ne sont jamais transférées sur des serveurs tiers. Le système est optionnel, ce qui veut dire que l’utilisateur peut choisir de l’activer ou non. 70% des revenus générés sont distribués aux utilisateurs de Brave sous forme de jetons virtuels appelés BAT (Basic Attention Tokens).

Ces jetons peuvent ensuite être utilisés pour récompenser vos sites préférés. Vous pouvez également les transformer en bons d’achats, de réduction ou en cartes-cadeaux à utiliser chez plus de 250 000 entreprises partenaires de Brave.  Enfin, l’interface du navigateur est aussi ergonomique que celle de Chrome avec quasiment les mêmes extensions. La version 1.0 de Brave est disponible maintenant sur Android, iOS, Windows, macOS et sur Linux.

Source : Brave



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !
Google Messages : un bug efface tous les SMS

 Google Messages est la cible d’un bug plutôt embêtant. D’après les témoignages de nombreux utilisateurs, les SMS s’effacent sans explication tandis que pour d’autres, les messages sont attribués aux mauvais contacts. Problème, la plupart de ces anomalies durent depuis un…

WhatsApp : les messages privés qui s’autodétruisent arrivent bientôt

La dernière bêta de WhatsApp introduit une fonctionnalité d’autodestruction des messages privés, à la manière de Snapchat. On sait depuis quelques mois que Facebook travaille sur une telle fonctionnalité, mais elle ne concernait que les messages de groupe. Explications. WhatsApp…

Google Maps affiche enfin les limitations de vitesse sur les routes françaises

La version européenne de Google Maps reçoit actuellement une mise à jour que les automobilistes trouveront à l’évidence très utile : l’indication des limitations de vitesse. Plusieurs utilisateurs européens, dont français, ont remarqué l’apparition de cette information dans l’interface. Enfin ! Alléluia !…

Google retire du Play Store les outils de benchmark d’AnTuTu

Si vous cherchez les applications AnTuTu sur le Play Store, inutile de perdre votre temps. Google a en effet supprimé les trois logiciels de Benchmark de l’éditeur chinois. La raison derrière ce retrait serait liée au propriétaire de AnTuTu. Il…