Vente-Privée conteste les accusations de la DGCCRF et assure vérifier les prix affichés

Vente-Privée conteste fermement les accusations formulées par la DGCCRF, la direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes. Le site assure même avoir mis des moyens en place pour vérifier les prix de référence indiqués aux internautes. 

vente privée conteste dgccrf

Souvenez-vous : ce jeudi 10 janvier, la DGCCRF a transmis à la justice française les résultats d'une vaste enquête portant sur le site web Vente-Privée. L'organisme accuse le groupe de tromper les internautes avec de fausses réductions, calculées à partir de prix référence fictifs. Le site risque une amende de plusieurs millions d'euros.

Vente-Privée réfute les accusations de la répression des fraudes

Contacté par nos confrères du Monde, Vente-Privée a tenu à contester “fermement toute mise en place de stratégies frauduleuses visant à construire un prix de référence fictif”. Au contraire, le groupe français annonce avoir “déployé ces dernières années d’importants moyens humains et financiers pour vérifier les prix conseillés de ses très nombreuses marques partenaires”. Le site ne nie pas que des prix de référence fictifs soient apparus mais affirme mettre tout en oeuvre pour que ça n'arrive pas.

Lire aussi : la DGCCRF accuse Vente-Privée d’afficher des “réductions de prix trompeuses”

“Vente-privee.com apprend par voie de presse que la DGCCRF aurait transmis ce jour au parquet de Bobigny les conclusions d'une enquête qu'elle diligente depuis 2016. Vente-privee.com rappelle enfin qu’elle ne fait l’objet d’aucune poursuite à ce jour et qu’elle n’est pas en mesure de faire plus de commentaire sur une procédure couverte par le secret et à laquelle elle n’a pas encore eu accès” souligne le site, qui se targue de proposer 2500 marques jusqu'à -70%. La DGCCRF assure pourtant avoir notifié Vente-Privée de l'ouverture d'une procédure avant de publier son communiqué. On vous en dit plus sur la suite de cette affaire dès que possible. Que pensez-vous de la réponse du site ?



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
google paid extensions
Chrome : Google abandonne les extensions payantes

Google annonce sur son blog la fin des extensions Chrome payantes utilisant la plateforme du Chrome Web Store. Les développeurs qui souhaitent monétiser leur extension devront se tourner vers des solutions de paiement alternatives. Google ne souhaite plus cautionner les…