Vente-Privée : la DGCCRF accuse le site de tromper les internautes avec de fausses réductions

Vente-Privée est dans le collimateur de la justice française. La DGCCRF, la direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes, accuse le site de tromper les internautes en affichant de fausses réductions, calculées à partir de prix de référence fictifs. Explications. 

vente privée dgccrf accuse sites fausses reductions

La DGCCRF vient de transmettre au procureure de la République de Bobigny les résultats d’une vaste enquête portant sur les pratiques de Vente-Privée. L’organisme estime que le site « cherche à donner à ses clients l’illusion de faire une bonne affaire en mettant en place différentes stratégies frauduleuses ».

La DGCCRF accuse Vente-Privée d’afficher des “réductions de prix trompeuses”

Le rapport pointe surtout du doigt « les prix de référence fictifs » affichés sur le site. Avec ce prix de référence, qui serait inventé de toute pièce, le site calculerait un taux de réduction particulièrement alléchant…mais complètement faux. Pour la DGCCRF, les prix barrés affiché par Vente-Privée ne correspondent en effet « à aucune réalité économique ».  Le groupe est ainsi accusé de concurrence déloyale vis à vis des autres marchands.

Par exemple, vous tombez sur un smartphone affiché au prix de 300€, au lieu de 500€. Evidement, vous vous dites que vous avez déniché une bonne affaire, vous économisez 200€. Sauf que le produit en question ne coûte pas vraiment 500€ sur le reste du marché. Au lieu de profiter d’une réduction, vous avez simplement acheté un objet à son prix normal. On trouve des pratiques du même acabit sur des sites comme Aliexpress ou Wish.

Lire aussi : 60 Millions de consommateurs dénonce les faux prix, produits dangereux et trompeurs de Wish

Pour mener l’enquête, l’organisme s’est simplement basé sur les objets mis en vente sur le site internet du groupe français, mais aussi sur « l’analyse de documents saisis au cours de perquisitions menées en juin 2016 dans ses locaux ».

L’affaire est désormais entre les mains de la justice française. D’après la DGCCRF, Vente-Privée risque plusieurs millions d’euros d’amendes. Pour le moment, le site web n’a pas encore souhaité réagir aux accusations. Que pensez-vous des assertions de l’organisme ? Avez-vous déjà remarqué des pratiques trompeuses sur le site ? On attend votre avis dans les commentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Le Bon Coin : ne répondez pas à ce SMS, c’est une arnaque !

Le Bon Coin est la cible d’une vaste arnaque. Via un SMS de prépaiement en provenance de Roumanie, des pirates cherchent à subtiliser vos coordonnées bancaires afin de vider le contenu de votre compte. On vous explique comment repérer cette…

Genius.com accuse Google de voler ses paroles de chansons

Google s’est-il approprié le contenu du site de paroles de chansons Genius.com afin d’alimenter la onebox de ses pages de résultats de recherche ? C’est en tout cas ce qu’affirme Genius, qui a utilisé une astucieuse technique pour obtenir des…

Firefox change de logo : ciao le renard, coucou les flammes

Firefox annonce un changement de logo ainsi qu’une modification de son identité visuelle en général. L’icône de la marque Firefox fait quasiment disparaître le renard. Celle du navigateur conserve l’animal, mais celui-ci est représenté d’une forme bien plus abstraite.  Dans…

Qwant : 6% des internautes français le préfèrent à Google

Environ 6% des internautes français préfèrent Qwant à Google. Le moteur de recherche grandit très vite. Le PDG de Qwant se félicite des progrès réalisés et multiplie les initiatives pour se faire une place sur ce marché où la concurrence…

Sites de revente de billets : attention aux arnaques !

Les sites de revente de billets hébergent bien souvent des arnaques : billets non valides, prix bien supérieurs aux tarifs officiels… plusieurs associations européennes de défense des consommateurs invitent les utilisateurs à rester vigilants.   Ce jeudi 6 juin 2019, un…

Grindr laisse ses employés espionner des millions d’utilisateurs

Grindr a permis à ses employés d’accéder aux données des millions d’utilisateurs de l’application de rencontre. L’information dévoilée par Reuters confirme les craintes des autorités américaines qui s’inquiètent depuis l’acquisition de Grindr par un groupe chinois, allant jusqu’à considérer l’application…

Le Bon Coin lance son service de livraison

Le Bon Coin continue de développer des services sur sa plateforme. Après le paiement en ligne par carte bancaire, la plateforme lance un service de livraison en partenariat avec Mondial Relay. Le site de petites annonces se rapproche de plus…