Vente-Privée : la DGCCRF accuse le site de tromper les internautes avec de fausses réductions

 

Vente-Privée est dans le collimateur de la justice française. La DGCCRF, la direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes, accuse le site de tromper les internautes en affichant de fausses réductions, calculées à partir de prix de référence fictifs. Explications. 

vente privée dgccrf accuse sites fausses reductions

La DGCCRF vient de transmettre au procureure de la République de Bobigny les résultats d'une vaste enquête portant sur les pratiques de Vente-Privée. L'organisme estime que le site “cherche à donner à ses clients l’illusion de faire une bonne affaire en mettant en place différentes stratégies frauduleuses”.

La DGCCRF accuse Vente-Privée d'afficher des “réductions de prix trompeuses”

Le rapport pointe surtout du doigt “les prix de référence fictifs” affichés sur le site. Avec ce prix de référence, qui serait inventé de toute pièce, le site calculerait un taux de réduction particulièrement alléchant…mais complètement faux. Pour la DGCCRF, les prix barrés affiché par Vente-Privée ne correspondent en effet “à aucune réalité économique”.  Le groupe est ainsi accusé de concurrence déloyale vis à vis des autres marchands.

Par exemple, vous tombez sur un smartphone affiché au prix de 300€, au lieu de 500€. Evidement, vous vous dites que vous avez déniché une bonne affaire, vous économisez 200€. Sauf que le produit en question ne coûte pas vraiment 500€ sur le reste du marché. Au lieu de profiter d'une réduction, vous avez simplement acheté un objet à son prix normal. On trouve des pratiques du même acabit sur des sites comme Aliexpress ou Wish.

Lire aussi : 60 Millions de consommateurs dénonce les faux prix, produits dangereux et trompeurs de Wish

Pour mener l'enquête, l'organisme s'est simplement basé sur les objets mis en vente sur le site internet du groupe français, mais aussi sur “l’analyse de documents saisis au cours de perquisitions menées en juin 2016 dans ses locaux”.

L'affaire est désormais entre les mains de la justice française. D'après la DGCCRF, Vente-Privée risque plusieurs millions d’euros d’amendes. Pour le moment, le site web n'a pas encore souhaité réagir aux accusations. Que pensez-vous des assertions de l'organisme ? Avez-vous déjà remarqué des pratiques trompeuses sur le site ? On attend votre avis dans les commentaires.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Sites pirates
LiquidVPN : une plainte accuse le VPN d’encourager le piratage

LiquidVPN, un service de VPN basé aux Etats-Unis, est dans le viseur de plusieurs sociétés de production. Les ayant droit accusent le service d’avoir sciemment encouragé ses utilisateurs à télécharger illégalement des séries et des films sur des sites pirates….

Smartphone
La moitié des Français font leurs achats avec leur smartphone

La moitié des Français font du shopping en ligne en utilisant leur smartphone, révèle une étude. Malgré la période de confinement, de plus en plus d’internautes passent par leur téléphone pour réaliser leurs achats. Malheureusement, l’écran tactile des smartphones risque…

ebay wmc
eBay force désormais les vendeurs à ajouter leur compte en banque

eBay commence depuis quelques semaines à envoyer des messages aux vendeurs américains qui n’ont pas encore ajouté leur compte en banque. La plateforme menace de bloquer la plupart des fonctionnalités du compte des personnes concernées, dont la possibilité de vendre….